Football : 22 joueurs professionnels ont été cambriolés en 2021 par "des malfaiteurs bien organisés", contre 13 l'année précédente

Le bilan, que franceinfo a pu se faire confirmer jeudi, provient du service d'information, de renseignement et d'analyse stratégique sur la criminalité organisée (Sirasco).

Article rédigé par
Simon Soubieux - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le joueur du PSG Angel Di Maria, lors d'un match contre le FC nantes à la Beaujoire, à Nantes (Loire-Atlantique), le 19 février 2022.  (LOIC VENANCE / AFP)

Vingt-deux joueurs professionnels de football ont été cambriolés en 2021 en France contre 13 en 2020, a appris franceinfo jeudi 21 avril auprès du service d'information, de renseignement et d'analyse stratégique sur la criminalité organisée (Sirasco), confirmant une information du journal Le Figaro. Depuis le début de l'année 2022, sept footballeurs ont déjà été cambriolés. Ces chiffres ont été dévoilés dans une note interne diffusée au début du mois d'avril à tous les services de la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) par le Sirasco. Franceinfo a pu se les faire confirmer.

"C'est un phénomène", constate auprès de franceinfo le commissaire William Hippert, chef du Sirasco. "Il y a de plus en plus d'équipes de malfaiteurs, bien organisées, qui utilisent un mode opératoire précis", ajoute-t-il. Le commissaire évoque notamment une faculté forte à obtenir des informations privées, telles que l'adresse du joueur ou sa position géographique : "Il faut être bien informé sur la présence du joueur ou non."

"Parfois, les malfaiteurs vont jusqu'à approcher l'entourage proche des joueurs, familial ou amical, pour obtenir des informations. Ils se rendent également sur leurs réseaux sociaux."

William Hippert, chef du Sirasco

à franceinfo

Ces cambriolages de footballeurs stars représentent très souvent des préjudices de plusieurs centaines de milliers d'euros, comme en mars 2021, lorsque le joueur du Paris Saint-Germain Angel Di Maria a subi un préjudice d'environ 500 000 euros. "Les auteurs vont cibler des objets de luxe", explique William Hippert. "Ils savent qu'ils vont trouver des belles montres, de la maroquinerie, des bijoux, voire de l'espèce."

Les enquêteurs précisent toutefois que ce phénomène n'est pas franco-français. En mars, à Manchester (Angleterre), le joueur de l'équipe de France Paul Pogba s'est notamment fait cambrioler sa médaille de champion du monde de football.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.