Foot : les supporters jugés "joyeux", mais aussi "idiots" et "dangereux", par une majorité de Français

Ce constat semble partagé par les supporters eux-mêmes, selon l'institut de sondage Odoxa, même si les avis négatifs sont un peu moins marqués.

Des supporters lillois mécontents envahissent la pelouse du stade Pierre-Mauroy, à Villeneuve-d\'Ascq, après le match Lille-Montpellier, le 10 mars 2018.
Des supporters lillois mécontents envahissent la pelouse du stade Pierre-Mauroy, à Villeneuve-d'Ascq, après le match Lille-Montpellier, le 10 mars 2018. (MAXPPP)

Les fans de football n'ont pas vraiment la cote auprès des Français. Selon un sondage Odoxa pour RTL et Groupama, publié dimanche 18 mars, 58% des personnes interrogées estiment que les supporters se rendant au stade sont plutôt "idiots" et 57% les jugent plutôt "dangereux". En revanche, une majorité des sondés reconnaissent le caractère "joyeux" des supporters, jugés "indispensables pour le spectacle".

Ce constat semble partagé par les supporters eux-mêmes, même si les avis négatifs sont un peu moins marqués. Selon Odoxa, 43% des Français se disent supporters, à des degrés divers.

Extrait du baromètre sport d\'Odoxa publié le 18 mars 2018.
Extrait du baromètre sport d'Odoxa publié le 18 mars 2018. (ODOXA)

L'image dégradée des fans de foot dans les stades semble en partie liée aux débordements parfois observés dans les enceintes sportives, comme lors de l'envahissement de terrain à Lille, le 10 mars. Et 81% des Français sondés estiment que les sanctions prises dans ce genre de situations ne sont "pas assez sévères".

* Enquête réalisée par internet les 14 et 15 mars 2018 auprès d'un échantillon de 1 002 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, niveau de diplôme et profession de l’interviewé, après stratification par région et catégorie d’agglomération.