Incidents à Lille : neuf supporteurs interpellés et placés en garde à vue après l'envahissement du terrain

L'opération menée par la sûreté urbaine de Lille (Nord) a débouché sur l'interpellation, tôt jeudi matin, de neuf supporteurs lillois dans le cadre de l'enquête sur les violences et l'envahissement du terrain survenus le week-end dernier au stade Pierre Mauroy de Villeneuve d'Ascq.

Des supporteurs sur la pelouse du stade Pierre-Mauroy, le 10 mars 2018, à Villeneuve-d\'Ascq (Nord).
Des supporteurs sur la pelouse du stade Pierre-Mauroy, le 10 mars 2018, à Villeneuve-d'Ascq (Nord). (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)

Neuf supporteurs du club de Lille (Nord) ont été interpellés, jeudi 15 mars, à 6 heures, et placés en garde à vue après l'envahissement du terrain et les violences au stade Pierre Mauroy de Villeneuve d'Ascq, a appris France Bleu Nord, confirmant une information d'Europe 1. L'opération a été menée par la sûreté urbaine de Lille.

Interpellés dans le calme

Ces neuf hommes ont été interpellés dans le calme, à leur domicile. Ils ont été identifiés, notamment grâce aux images de vidéo surveillance du stade. Ils ont été placés en garde à vue pour "entrée sur une aire de jeu, violences légères, insultes et menaces".

Le club de Lille avait déposé plainte pour "violences aggravées, dégradations de biens et menaces de mort" à la suite de l'envahissement du terrain au stade Pierre Mauroy samedi dernier par des supporteurs mécontents du scénario du match (match nul 1-1 face à Montpellier) et du très mauvais classement du club (19e et relégable).