Cet article date de plus de sept ans.

Foot : grève des matchs le week-end du 30 novembre contre la taxe à 75%

Les dirigeants de clubs ont annoncé une "journée blanche" jeudi, après l'assemblée générale de l'Union des clubs professionnels de football.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les gradins vides du Parc des Princes, le stade du PSG, à Paris. (THOMAS COEX / AFP)

La campagne des dirigeants du foot français contre la taxe à 75% s'intensifie. Les clubs professionnels ont annoncé, jeudi 24 octobre, une grève des matchs le week-end du 30 novembre pour protester contre cette mesure. Ils l'ont annoncée après l'assemblée générale de l'Union des clubs professionnels de football (UCPF). Alain Rozec, vice-président du club de Brest, a évoqué une "journée blanche" en L1 et L2. "Il y aura à la fin du mois un week-end sans match", a déclaré de son côté le président de l'UCPF, Jean-Pierre Louvel, lors d'une conférence de presse.

Les députés français ont adopté, la semaine dernière, la taxe à 75% sur les revenus supérieurs à un million d'euros par an, une promesse de campagne de François Hollande. La taxe sera payée par les entreprises sur les rémunérations supérieures à un million d'euros versées en 2013 et 2014. Elle devrait rapporter 420 millions d'euros sur deux ans, dont 260 millions l'an prochain.

Un club est "une entreprise comme une autre", selon Matignon

L'entourage du Premier ministre a aussitôt réagi à cette initiative. "Un club de football est traité au regard de cette taxe comme une entreprise comme une autre", a assuré Matignon.

"En surplomb de tout dispositif fiscal, il y a le principe d'égalité", ont assuré les services de Jean-Marc Ayrault, soulignant que "la taxe à 75% a été plafonnée avec justement le souci qu'elle ne pèse pas indûment sur les acteurs économiques, à 5% du chiffre d'affaires".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.