Cet article date de plus de six ans.

Fifa : Blatter et Platini suspendus provisoirement 90 jours par la commission d'éthique

Les deux hommes font l'objet d'une enquête de la justice suisse sur un "paiement déloyal" de 1,8 million d'euros, reçu en février 2011 de la Fifa.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Sepp Blatter et Michel Platini lors du tirage pour la Coupe du monde de football de 2018 à Saint-Pétersbourg (Russie), le 25 juillet 2015. (MARCUS BRANDT / DPA / AFP)

Un double carton rouge. Le président démissionnaire de la Fifa, Joseph Blatter, et le candidat à la présidence de l'instance, Michel Platini, ont été suspendus 90 jours par la commission d'éthique, jeudi 8 octobre. Cette suspension provisoire peut être prolongée au maximum de 45 jours. Les deux hommes sont éclaboussés par les divers scandales qui touchent la Fifa depuis plusieurs mois. 

>> Suivez notre direct après la suspension de Sepp Blatter et Michel Platini

Sepp Blatter est accusé par la justice suisse d'avoir "signé un contrat défavorable" à la Fifa avec l'Union caribéenne de football. Le Suisse aurait vendu très en-dessous des prix du marché les droits de diffusion TV des Mondiaux-2010 et 2014. Le président démissionnaire fait aussi l'objet d'une procédure pénale suisse, notamment pour un versement en 2011 de 1,8 million d'euros à Michel Platini, président de l'UEFA. 

Platini contrarié dans sa conquête de la Fifa

La suspension de Michel Platini n'écarte toutefois pas de facto sa candidature à la présidence de la Fifa pour l'élection du 26 février, a précisé à l'AFP le porte-parole de la commission d'éthique. C'est "la commission électorale de la Fifa qui sera chargée d'étudier la validité" de cette candidature. Juste avant l'annonce de sa suspension, l'ancien meneur de jeu des Bleus a assuré avoir "adressé" jeudi matin "les lettres de soutien requises pour pouvoir déposer (s)a candidature".

Hung Mong-joon, ex-vice président de la Fifa et candidat à la présidence de l'instance mondiale du football, a été, en outre, été suspendu pour six ans de toute activité liée au football par la commission d'éthique. Tandis que Jérôme Valcke, secrétaire général de la Fifa déjà relevé de ses fonctions mi-septembre, a été suspendu provisoirement 90 jours. Il a été accusé par un prestataire de la Fifa d'être impliqué dans une revente de billets au marché noir.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.