Fifa : Chuck Blazer a reçu des pots-de-vin pour les Mondiaux 1998 et 2010

Chuck Blazer, la taupe du FBI depuis 2011 dans l'enquête de la justice américaine sur des faits de corruption à la Fifa, admet dans un procès-verbal publié ce mercredi, qu'il a reçu des pots-de-vin pour les Coupes du monde 1998 et 2010, mais les soupçons ne porteraient pas sur la candidature française.

(Depuis 2011, Chuck Blazer, ancien responsable de la Fifa, enregistrait des conversations de dirigeants corrompus avec une clé USB pour le compte du FBI © MaxPPP)

Chuck Blazer a plaidé coupable en 2013 d'avoir touché des pots-de-vin dans le cadre de l'organisation des Mondiaux 1998 et 2010. Le procès-verbal de son audition a été publié ce mercredi. "Durant la période où j'ai travaillé pour la Fifa et la Concacaf, j'ai entre autres choses accepté en 1992, de faciliter le versement d'un pot-de-vin pour la sélection du pays hôte de la Coupe du monde 1998 ", reconnaît Chuck Blazer devant le tribunal fédéral de district de New York le 25 novembre 2013, selon le procès-verbal de son audition déclassifié mercredi.

La candidature française ne serait pas cocnernée

Mais selon le document, la candidature française ne serait pas concernée. A l'époque, la France était en concurrence avec le Maroc pour organiser la Coupe du monde 1998. "Blazer était présent lorsqu'un représentant du comité de candidature marocain a offert un pot-de-vin au complice N.1 en échange de sa voix pour le Maroc dans le scrutin pour le pays-hôte de la Coupe du monde 1998 et le conspirateur N.1 a accepté le pot-de-vin ", précise le document. L'organisation de la Coupe du monde 1998 avait été confiée par la Fifa en juillet 1992 à la France, qui avait remporté le scrutin par douze voix contre sept pour le Maroc.

La semaine dernière, la justice américaine affirmait déjà dans un document de 200 pages que l'ancien vice-président de la Fifa Jack Warner avait lui aussi reçu des pots-de-vin pour l'organisation de la Coupe du monde 1998.

Chuck Blazer, la taupe du FBI depuis 2011

Chuck Blazer est un ancien haut-responsable de la Fifa. Il avait été arrêté en 2011 par le FBI pour blanchiment d'argent et depuis, pour alléger sa peine, il était la taupe de l'agence de renseignements américaine, pour enregistrer des conversations de dirigeants corrompus de la Fifa. C'est en partie grâce à ses enregistrements que les arrestations de sept dirigeants ont pu être menées par la police suisse mercredi 27 mai à Zurich.

Ce mercredi, la Maison Blanche a par ailleurs salué la démission de Joseph Blatter de la présidence de la Fifa. "Une nouvelle direction aura un effet bénéfique,"  a souligné Josh Earnest, porte-parole du président américain Barack Obama.