Euro 2016 : supporter, une véritable tradition

Les fans de foot les plus fervent veulent assister à tous les matchs en tribune, et transmettent leur passion à leurs enfants.

France 3

Ils sont arrivés à Saint-Denis six heures en avance. Les "Corsaires" de Dunkerque ont débarqué, menés par Yannick, 140 matchs au compteur, 20 ans en Bleu et toujours la même impatience. Ce n'est pas chez lui qu'on entendra brailler la télé ce 10 juin pour l'ouverture de l'Euro et le match France-Roumanie. Yannick est un voyageur : il est allé à Séoul, Londres, Rio, Rome, Lisbonne, Varsovie ou Copenhague pour aller soutenir l'équipe de France.

De père en fils

Découvrir des pays du monde entier, rencontrer d'autres fans de foot et faire la fête avec eux, c'est une véritable passion. Même si l'Euro se passe cette année à la maison, il va retrouver des Russes rencontrés au Brésil. À Rio, au stade Maracana, il se rappelle avoir eu la chair de poule au milieu de 15 000 Français. Dans les pas de son père, Jules, 11 ans, baigne dans le foot et collectionne les figurines des Bleus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux supporters français lors du 8e de finale du Mondial France-Paraguay le 28 juin 1998 à Lens.
Deux supporters français lors du 8e de finale du Mondial France-Paraguay le 28 juin 1998 à Lens. (ALEXANDER HASSENSTEIN / BONGARTS)