Euro 2016 : revivez la victoire de la France face à la Roumanie (2-1)

Les Bleus se sont fait peur face à la Roumanie, mais l'ont emporté grâce à un but de Payet dans les toutes dernières minutes.

Olivier Giroud, Dimitri Payet et Blaise Matuidi lors du match France-Roumanie en ouverture de l\'Euro, le 10 juin 2016 au Stade de France.
Olivier Giroud, Dimitri Payet et Blaise Matuidi lors du match France-Roumanie en ouverture de l'Euro, le 10 juin 2016 au Stade de France. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Ils se sont fait peur ! Après deux ans de matchs amicaux, les Bleus ont donné le coup d'envoi, vendredi 10 juin, de leur Euro, contre la Roumanie au Stade de France. Après une première mi-temps franchement laborieuse des Bleus, Olivier Giroud a trouvé le chemin des filets juste avant l'heure de jeu (1-0). Mais dans la foulée, Patrice Evra a concédé un pénalty, transformé par la Roumanie (1-1). Il a fallu attendre les toutes dernières minutes pour que Dimitri Payet offre à l'équipe de France sa première victoire (2-1).

>> Les trois choses à retenir du match France-Roumanie

Une attaque Giroud-Griezmann-Payet. Didier Deschamps avait confié les clés de l'attaque bleue à ce trio, efficace contre les Pays-Bas en mars (victoire 3-2). En défense, Adil Rami et Laurent Koscielny composaient la charnière centrale, appuyés sur les côtés par Bacary Sagna et Patrice Evra.

Des Roumains difficiles à manœuvrer. Meilleure défense des éliminatoires avec deux buts encaissés en dix matchs, la Roumanie a montré en première période qu'il allait falloir compter sur elle durant cette phase de poules. "C'est clair qu'ils ne lâchent rien. C'est une équipe jeune, motivée et super bien organisée", avait prévenu à francetv info un joueur français qui évolue en Roumanie.

La France prend provisoirement la tête de la poule A. Et pour en savoir plus sur le classement des groupes en un clin d'œil, retrouvez notre tableau des résultats

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #EURO

20h54 : Une Tour Eiffel factice vient de sortir du carrousel, provoquant les hourras de la foule.

20h54 : "Merci le Stade de France, enjoy the game", lance David Guetta. Dans la "fan zone", on n'est peu convaincu.

20h53 : David Guetta présente maintenant Zara Larsson, qui chante l'hymne de l'Euro, This one's for you, composée par le DJ français.

20h52 : Les chorégraphies s'enchaînent dans le même temps sur la pelouse, mélangeant ballons colorés et costumes flashys.

20h51 : Le DJ lève le bras en direction de la foule et saute frénétiquement en haranguant la foule. Dans la sono du stade, les principaux tubes du Français s'enchaînent.

20h49 : Le carrousel s'ouvre et la voix d'Edith Piaf retentit, sur fond de remix techno. Et là, place à David Guetta.

20h47 : Et d'un coup, 150 danseuses de french cancan envahissent la pelouse pour former un grand cercle, avant de lever les jambes en cadence.

20h46 : Le décor est un faux jardin à la française qui a recouvert le terrain. Des dizaines de figurants aux costumes colorés dansent langoureusement. Au centre du terrain, un carroussel tourne doucement.

20h44 : Et pour finir un "tifo géant sur 360°" sera déployé dans le stade. Nous n'avons aucune idée de ce à quoi ça peut ressembler, mais ça doit sûrement être joli.

20h44 : Bien sûr, au lendemain de son concert dans la fanzone de Paris, David Guetta entonnera l'hymne de la compétition This One's for you, accompagné par la chanteuse suédoise Zara Larsson.

20h44 : Le show doit durer une douzaine de minutes, mobilisant près de six cents bénévoles, dont 400 danseurs dirigés par Wanda Rokicki qui avait déjà orchestré la cérémonie d'ouverture des J.O. d'Athènes en 2004.

20h44 : Roulement de tambours… la cérémonie d'ouverture commence. Le spectacle tourne autour de la thématique "Bienvenue en France" avec de la musique et des chorégraphies.