France-Pologne : Mbappé stratosphérique, Dembélé et Giroud très impliqués... Les notes des Bleus en huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022

De Hugo Lloris à Ousmane Dembélé, retour sur les performances des joueurs de l'équipe de France, lors de leur victoire en huitièmes de finale face à la Pologne (3-1), dimanche.

Article rédigé par
De notre envoyé spécial à Doha - Andréa La Perna
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Olivier Giroud célèbre son but avec Kylian Mbappé lors de France-Pologne en Coupe du monde, le 4 décembre 2022, au stade Al-Thumama, au Qatar. (MANAN VATSYAYANA / AFP)

Les Bleus sont en quarts de finale de la Coupe du monde 2022 ! Victorieux face à la Pologne (3-1), dimanche 4 décembre, les joueurs de l'équipe de France ont assumé leur statut de favoris. Après une heure de bataille, ils ont tué le match dans les vingt dernières minutes et ont eu le mérite de ne pas sortir de leur match malgré plusieurs décisions arbitrales en leur défaveur. Au cours de cette rencontre, Hugo Lloris a égalé le record de sélections en équipe de France, Olivier Giroud est devenu le seul meilleur buteur de l'histoire des Bleus et on notera surtout la prestation stratosphérique de Kylian Mbappé, double buteur et passeur.

Hugo Lloris : 6/10

Le soir où il est devenu l'égal de Lilian Thuram, avec 142 sélections, Hugo Lloris n'est pas passé loin de rendre son premier clean sheet depuis un an en équipe de France. Malgré un arrêt décisif sur une frappe (sur lui) de Zielinski en première période (38e) et un penalty d'abord arrêté, puis retiré et transformé, le capitaine a dû aller chercher le ballon au fond de ses filets. Ses relances, parfois directement sur un adversaire, ont fait parcourir quelques frissons en première période.

Jules Koundé : 5/10

Comme Camavinga face à la Tunisie, l'adversaire l'avait ciblé, avec une volonté de créer un surnombre son côté droit. Lors du temps fort polonais en première période, il a été parfois pris de vitesse par Bereszynski et Frankowski. Mais c'est un pas en avant après la prestation timide et riche en pertes de balle contre le Danemark. Remplacé par Axel Disasi (92e).

Raphaël Varane : 6/10

Il devait se reprendre après sa prestation très inquiétante contre la Tunisie et a montré un visage qui nous est plus familier. Capable d'aller au duel (et de les gagner), il n'a pas fui les responsabilités de la relance. Le défenseur central était également présent sur sa ligne pour empêcher la Pologne d'ouvrir le score (38e).

Dayot Upamecano : 5/10

Même s'il n'est pas passé à côté de son match, Upamecano a montré par instant des flashs de ces premières prestations peu abouties avec les Bleus, avec une légère tendance à faire la passe un peu tard. Bien plus solide en deuxième période, il termine la rencontre sur une mauvaise note, provoquant malgré lui le penalty polonais en fin de rencontre à cause d'une main (97e).

Theo Hernandez : 6/10

Moins sollicité sur le plan offensif que lors de ses deux premiers matchs, il a plutôt bien fait son travail défensif, contrant un tir à bout portant qui aurait pu permettre à la Pologne de prendre les devants (38e).

Aurélien Tchouameni : 7/10

Sur la lancée de ses trois premières titularisations, il a affiché de gros progrès dans la verticalité de son jeu de passes. Ses prises de risque ont été plutôt récompensées. Son binôme avec Adrien Rabiot fonctionne toujours aussi bien. Une belle intervention devant Lewandowski qui a donné le ton de son match, autoritaire (12e). Remplacé par Youssouf Fofana (66e).

Adrien Rabiot : 7,5/10

Quand les choses vont dans le bon sens ou qu'elles se corsent, c'est lui le patron du milieu de terrain. Une énorme activité de compensation et de régulation du jeu. Son sens du placement lui a permis de ratisser bon nombre de ballons dans le camp adverse.

Antoine Griezmann : 7/10

Après une première période ratée, avec 14 ballons perdus, le meneur de jeu a réglé la mire et a grandement facilité les choses dans le deuxième acte. Il n'est pas passé loin de marquer sur coup franc, mais Szczesny était présent (48e).


Ousmane Dembélé : 7,5/10

La même performance que sa première période face au Danemark, mais sans disparaître après la pause. Passeur décisif sur le but de Kylian Mbappé (74e) après avoir parfaitement fixé côté droit, il s'est encore montré à la fois très sérieux dans son travail défensif, tout en faisant preuve de beaucoup de justesse balle au pied. Remplacé par Kingsley Coman (76e).

Kylian Mbappé : 9/10

Les Polonais ont tout fait pour essayer d'éloigner le ballon de sa zone, mais il est de ces joueurs impossibles à museler. Après avoir fait parler sa vitesse, c'est dans un rôle de passeur décisif qu'il débloque la rencontre, trouvant Giroud dans un espace entre quatre défenseurs polonais (45e). Mais on retiendra surtout cette fin de match mémorable. Après avoir agacé, en cherchant absolument le geste de génie sans y parvenir pendant toute la deuxième période, il envoie deux missiles (74e et 90e) pour tuer la rencontre. Trop fort, tout simplement.

Olivier Giroud : 7,5/10

Devenir le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France tout en lui ouvrant les portes des quarts de finale, ce n'est pas donné à tout le monde. Trouvé dans le dos de la défense, il s'est arraché pour marquer d'une frappe croisée en déséquilibre sur son huitième ballon de la rencontre, au meilleur moment du match (45e). Sa prise de balle puis son appel ouvrent la voie au but du 2-0 (74e). Un match mémorable pour lui et l'équipe de France.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Equipe de France de football

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.