Football : Le Sommer et Renard précieuses, Picaud fautive... Les notes des joueuses de l'équipe de France contre le Canada

D'Elisa De Almeida à Clara Matéo, retour sur les performances des Bleues lors de leur victoire face aux championnes olympiques, mardi (2-1).
Article rédigé par Andréa La Perna, franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 3 min
La joie des joueuses de l'équipe de France après leur victoire face au Canada en amical le 11 avril 2023, au Mans. (FRANCK FIFE / AFP)

Deuxième victoire en deux matchs pour Hervé Renard à la tête de l'équipe de France. Ses joueuses ont décroché un succès de prestige face au Canada (2-1), mardi 11 avril, lors d'un match amical joué au Mans, quatre jours après la victoire spectaculaire contre la Colombie (5-2). Au cours d'une soirée assez fermée, les Bleues ont réussi à ne jamais boire la tasse malgré les expérimentations lancées par le nouveau sélectionneur. Les anciennes comme Wendie Renard ou Eugénie Le Sommer ont tiré l'équipe vers le haut, au même titre que Grace Geyoro, buteuse encore une fois.

Constance Picaud : 3/10

Après 70 minutes maîtrisées, la gardienne du PSG s'est complètement manquée au moment où l'équipe de France venait de s'engager sur une voie royale. Sa sortie embarrassante (le ballon lui passant sous le flanc) a offert la réduction du score à Huitema et a surtout provoqué le réveil des Canadiennes.

Elisa De Almeida : 6/10

De l'envie, de l'impact et surtout du mieux après sa copie mitigée face à la Colombie. Son intervention défensive a beau être à l'origine de la réduction du score canadienne, elle n'en est pas pour autant responsable.

Estelle Cascarino : 6/10

Replacée dans l'axe de la défense, elle a d'abord donné l'impression d'avoir du mal à trouver ses repères, ratant une intervention devant Huitema en première période (31e). Mais, elle a ensuite réussi à utiliser sa pointe de vitesse pour faire un gros travail de couverture et parfois pour intervenir avant ses adversaires. Son association avec Wendie Renard est complémentaire et mérite d'être revue.

Grace Geyoro après son but pour la France contre le Canada en amical au Mans le 11 avril 2023. (FRANCK FIFE / AFP)

Wendie Renard : 7/10

La patronne a fait le travail au moment où son équipe n'était pas encore sur les bons rails. Ses deux interventions salvatrices devant des joueuses démarquées (10e, 40e) ont montré sa grande concentration. Elle a failli y aller de son but sur un coup franc coupé du pied au premier poteau, mais la gardienne canadienne était bien présente (62e).

Sakina Karchaoui : 5/10

Une prestation sans erreur ni éclair de génie notable, mais de la concentration et la volonté de participer à la construction du jeu.

Sandie Toletti : 5/10

Comme Charlotte Bilbault avant elle dans ce rôle de n°6, la milieu du Real Madrid a rendu une prestation relativement propre et discrète, assumant son rôle de métronome sans dépasser ses fonctions.

Grace Geyoro : 7/10

Précieuse dans sa capacité à orienter le jeu et à apporter le surnombre dans la surface, la Parisienne a été récompensée dès le retour des vestiaires, ouvrant le score de la tête sur un centre de Cascarino (51e), elle qui avait déjà marqué contre la Colombie vendredi. Remplacée par Kenza Dali (85e).

Oriane Jean-François : 4/10

La jeune joueuse du PSG qui a impressionné Hervé Renard a livré une prestation assez timide avec quelques passes mal dosées. Remplacé par Léa Le Garrec (56e), qui n'a mis que très peu de temps à entrer dans son match, marquant d'un lob astucieux à la 64e minute pour son retour après six ans d'absence en sélection.

Delphine Cascarino : 6/10

Comme très souvent, c'est elle la menace principale. Athlétiquement au-dessus de ses adversaires, l'ailière a fait des dégâts mais il lui a manqué l'efficacité face au but (et parfois un peu plus de lucidité dans le dernier geste, même si elle termine avec une passe décisive).

Eugénie Le Sommer : 7/10

Volontaire, la joueuse de l'OL a touché la barre (49e) et n'est pas passée loin d'obtenir un penalty (48e). C'est elle qui a donné le ton au retour des vestiaires, juste avant que les Bleues ne prennent l'avantage, et ce malgré la frustration d'une première période passée à se battre presque seule. C'est également elle qui provoque l'erreur de relance de la gardienne adverse sur le 2e but. Remplacée par Laurina Fazer (76e).

Clara Matéo : 4/10

Alors qu'elle avait l'occasion de marquer des points, elle a surtout payé le contraste avec Delphine Cascarino, beaucoup plus active sur l'autre aile. Remplacée par Selma Bacha (56e).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.