Equipe de France : Giroud et Pogba absents de la liste pour la Ligue des nations, Kamara nouvel appelé

Didier Deschamps a annoncé jeudi la liste des 24 joueurs convoqués pour les quatre matchs des Bleus de Ligue des nations en juin. Le Marseillais Boubacar Kamara fait office de petit nouveau.

Article rédigé par
Au siège de la FFF - Denis Menetrier - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Didier Deschamps lors de l'annonce de la liste des Bleus au siège de la Fédération française de football, le 19 mai (FRANCK FIFE / AFP)

Pas d'Olivier Giroud, mais un petit nouveau avec Boubacar Kamara. Didier Deschamps a annoncé, jeudi 19 mai, depuis le siège de la Fédération française de football (FFF), sa liste de 24 joueurs pour les prochains rendez-vous de l'équipe de France en juin, avec quatre matchs au programme en Ligue des nations (Danemark, Croatie à deux reprises, Autriche), dont la France est tenante du titre.

Loin d'innover comme en mars dernier, où il avait sélectionné trois novices (Jonathan Clauss, William Saliba, Christopher Nkunku), le sélectionneur des Bleus a fait dans la continuité, avec tout de même quelques surprises pour les matchs à venir contre la Croatie, le Danemark et l'Autriche.

Alors qu’il ne reste que six matchs à jouer pour l’équipe de France avant le début de la Coupe du monde au Qatar (21 novembre-18 décembre), Didier Deschamps sait qu’il préparera d’ores et déjà le Mondial 2022 lors des matchs à venir. Le sélectionneur a donc limité les surprises, avec Boubacar Kamara, le milieu de l’Olympique de Marseille.

Giroud pâtit du retour de Benzema

Kamara, qui était proche de jouer pour la sélection sénégalaise, vient compléter le milieu de terrain des Bleus en l’absence de Paul Pogba, blessé depuis plus d’un mois et forfait pour les quatre prochains matchs des Bleus. "Pogba est toujours en phase de récupération", a expliqué Deschamps. Kamara "est là de par ce qu'il réalise avec son club (...) Quand j'ai à appeler un joueur qui est binational et a la liberté de choisir un autre pays, à aucun moment je le fais pour l'empêcher d'avoir le deuxième choix. A partir du moment où le joueur a une position très claire, à savoir l'objectif d'être international français, il n'y a pas de discussion à avoir", a affirmé le sélectionneur.

Autre absent de taille : Olivier Giroud. L’attaquant aux 48 buts en équipe de France avait fait son retour chez les Bleus lors du dernier rassemblement et marqué deux buts lors des deux matchs amicaux contre la Côte d’Ivoire et l’Afrique du Sud.

Deschamps a décidé de se passer de lui, en raison notamment du retour dans le groupe de Karim Benzema, forfait lors du dernier rassemblement. "Je veux offrir la possibilité aux autres joueurs offensifs qui sont très performants avec leurs clubs, qui ont eu moins de temps de jeu [avec les Bleus], de s’aguerrir et d’avoir plus de temps de jeu", a souligné Deschamps en évoquant les Diaby, Ben Yedder et Nkunku.

Christopher Nkunku, élu meilleur joueur de Bundesliga en début de semaine, est bien présent après ses deux premières sélections en mars, tout comme Jonathan Clauss. William Saliba est également dans le groupe, malgré le retour de Benjamin Pavard.

Certains joueurs, comme Ibrahima Konaté (Liverpool), Martin Terrier (Stade rennais), Ousmane Dembélé (FC Barcelone) ou encore Dayot Upamecano (Bayern Munich) auraient pu rejoindre le groupe des Bleus pour ces quatre matchs à venir, contre le Danemark (le 3 juin), la Croatie (les 6 et 13 juin) et l’Autriche (le 10 juin).

Il leur faudra patienter avant de revenir chez les Bleus, ou de les découvrir. S'il a évoqué certains de ces cas particuliers, Deschamps a aussi répondu à des questions sur la lettre ouverte adressée par Amnesty International à l'équipe de France ce jeudi, pour l'inciter à prendre la parole sur les conditions de construction des infrastructures du Mondial qatari.

"C'est un sujet sensible, très sensible. Ce n'est ni mon rôle ni celui des joueurs de mettre la pression sur la FFF. Ce que je peux dire, c'est que les dispositions nécessaires ont été prises pour être attentif à ce qu'il se passe au Qatar. Maintenant, je n'ai pas envie de rentrer dans un débat médiatique, ce qui n'empêche que chaque personne a et aura toujours sa liberté d'expression", a expliqué le sélectionneur.

Avant de penser au Qatar dans ces termes-là, Deschamps veut penser au sportif. Il retrouvera les 24 joueurs retenus à Clairefontaine le samedi 28 mai à la mi-journée, avant un premier match au stade de France contre le Danemark le vendredi 3 juin.

La liste complète des 24 Bleus

Gardiens : Hugo Lloris (Tottenham), Mike Maignan (AC Milan), Alphonse Aréola (West Ham).

Défenseurs : Raphaël Varane (Manchester United), Presnel Kimpembe (Paris Saint-Germain), Lucas Hernandez, Benjamin Pavard (Bayern Munich), Jules Koundé (Séville FC), Theo Hernandez (AC Milan), Lucas Digne (Aston Villa), Jonathan Clauss (RC Lens), William Saliba (Olympique de Marseille).

Milieux : Aurélien Tchouaméni (AS Monaco), N’Golo Kanté (Chelsea), Adrien Rabiot (Juventus de Turin), Mattéo Guendouzi, Boubacar Kamara (Olympique de Marseille).

Attaquants : Karim Benzema (Real Madrid), Kylian Mbappé (Paris Saint-Germain), Antoine Griezmann (Atlético de Madrid), Moussa Diaby (Bayer Leverkusen), Christopher Nkunku (RB Leipzig), Wissam Ben Yedder (AS Monaco), Kingsley Coman (Bayern Munich).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Equipe de France de football

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.