Coupe de France : "Mbappé est le meilleur joueur du monde", salue Niko Kovac

Encore décisif lors la victoire du PSG en finale de Coupe de France (2-0) mercredi soir, le buteur parisien a impressionné le coach monégasque.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Kylian Mbappé célèbre la 14e Coupe de France décrochée par le PSG face à Monaco, le 19 mai 2021. (FRANCK FIFE / AFP)

Passeur décisif sur l'ouverture du score de Mauro Icardi, et auteur du but du break en fin de match, Kylian Mbappé a été le grand artisan de la victoire parisienne en finale de Coupe de France face à Monaco, mercredi. De quoi impressionner le coach adverse, Niko Kovac.

Pour l'entraîneur monégasque, le constat est simple : "aujourd'hui, c'est le meilleur joueur du monde. La différence, c'est Kylian qui l'a faite. Il a été fantastique. Ensuite, sa barre transversale puis son but étaient fantastiques. Tous les clubs se battent pour l'avoir. Nous, on l'a eu... On ne l'a plus", a souri le coach croate en conférence de presse.

Kovac donne rendez-vous dans un an

Un compliment qui a fait plaisir au principal intéressé, venu lui répondre dans les sous-terrains du Stade de France : "ça fait toujours plaisir quand on parle bien de vous, a savouré le Français. Mais c'est le travail de toute une équipe, c'est l'équipe qui m'a permis d'être dans les meilleures conditions. Les coéquipiers ont fait les efforts à fond et moi, j'ai juste bonifié tout ça." 

Humble mais ambitieux, puisque le natif de Bondy a rappelé qu'il ne se donnait pas de limites, en se projetant vite sur la dernière journée de Ligue 1, décisive pour le titre : "ce sont deux compétitions complètement différentes. Bien sûr que nous, on est conditionnés pour gagner. On va faire le travail de notre côté, et on regardera après ce qu'il se passe ailleurs."


Kylian Mbappé : "Le travail de tout un groupe"

À ses côtés, Mauricio Pochettino profitait de l'instant : "les finales sont faites pour être gagnées. Aujourd'hui, on a fait un très bon match, on a été professionnels. Je suis content pour les joueurs, le staff, le club. Mon dernier match dans ce stade, c'était en 2003, en finale [une défaite 2-1 du PSG face à Auxerre]. Aujourd'hui, j'enlève ce mauvais goût que j'avais en gagnant." 

Un plaisir partagé par le milieu Ander Herrera, qui n'a pu, toutefois, s'empêcher de se projeter sur la fin de saison en Ligue 1 : "c'est toujours très important de gagner, surtout dans ce club. On a déjà gagné le Trophée des champions contre Marseille et aujourd'hui c'est fantastique de gagner encore. On doit lutter aussi pour la Ligue 1, ce n'est pas facile parce que Lille fait un très bon championnat. On va essayer d'aller gagner à Brest."

Se projeter sur la fin de saison, c'est aussi le lot de Niko Kovac et de l'AS Monaco, qui vont devoir vite se relever de cette défaite pour assurer leur place sur le podium de Ligue 1. Mais cette finale perdue ne sera pas trop dure à avaler pour l'entraîneur croate, beau joueur : "je veux féliciter le PSG pour ce titre. Lorsque l'on voit les 90 minutes et Mbappé, ils le méritent. C'était notre première finale, on a montré trop de respect. On était trop lents dans notre jeu. J'espère qu'on pourra être plus fort ensuite". SurtoutKovac a donné rendez-vous en guise de conclusion : "en Allemagne, j'ai perdu ma première finale et je suis revenu un an plus tard, plus fort. On reviendra l'année prochaine". C'est noté.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Equipe de France de football

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.