VIDEO. Un jour, un joueur : Roman Torres, légende aux États-Unis et héros au Panama

Roman Torres, 32 ans, évolue à Seattle aux États-Unis et mène, comme capitaine, la sélection du Panama au Mondial 2018. L'équipe lui doit sa qualification et le pays l'a hissé au rang de héros.

RADIO FRANCE / FRANCE INFO

Jusqu'au 11 octobre 2017, la vie de Roman Torres, 32 ans, était celle d'une "vagabond" du football, comme il en existe beaucoup au Panama. Parti très jeune en Colombie pour mieux gagner sa vie, le défenseur central, souvent qualifié de rugueux, a fini par atterrir au Millonarios de Bogota. De bonnes performances lui offrent en 2015 un contrat à Seattle (États-Unis). L'année suivante, il permet à son équipe de remporter le premier titre de son histoire.

La légende de Seattle devient héros au Panama

Le 11 octobre dernier, le Panama affronte le Costa Rica pour le dernier match de qualification pour le Mondial. Les Canaleros, surnom de l'équipe nationale du Panama doivent l'emporter pour se qualifier. Le suspense est immense : un but partout à la 89e minute de jeu jusqu'à ce que le défenseur parte à l'abordage, marque et signe la qualification. Après ce match, le statut de Roman Torres change. Les contrats publicitaires affluent. Certains disent même qu'il s'embourgeoise, au point de prendre du poids. Lors d’une conférence de presse, un journaliste panaméen lui demande s'il n'est pas, avec ses 99 kilos, le poids lourd de la Coupe du monde. En réponse, Roman Torres, qui ne manque pas d'humour, montre ses abdos et se laisse photographier... Le Panama fait son entrée dans le Mondial 2018, lundi 18 juin, et affronte la Belgique à Sotchi.

Roman Torres, défenseur de la sélection du Panama, le 17 juin 2018.
Roman Torres, défenseur de la sélection du Panama, le 17 juin 2018. (ADRIAN DENNIS / AFP)