Cet article date de plus de deux ans.

Vidéo Lilian Thuram est "bluffé" par la jeunesse de l'équipe de France de football qu'il voit "favorite" en finale du Mondial

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

L'ex-international, qui a éliminé la Croatie en demi-finale de la Coupe du monde en 1998 en inscrivant deux buts, s'est montré admiratif des jeunes Bleus, qui n'ont pourtant pas une grande expérience en équipe de France.

L'ex-footballeur et star des Bleus, Lilian Thuram, invité de franceinfo vendredi 13 juillet, s'est montré optimiste sur les chances de l'équipe de France de remporter la finale de la Coupe du monde, dimanche, à Moscou, contre la Croatie. "La France est favorite, l'équipe monte en puissance", a-t-il déclaré, se disant "bluffé par le fait qu'il y ait autant de jeunes, notamment Pavard et Hernandez qui n'ont pas une grosse expérience au niveau de l'équipe de France".

Thuram "bluffé par Mbappé" depuis très longtemps

En 1998, lorsqu'il a inscrit les deux buts français face à la Croatie en demi-finale du Mondial, Lilian Thuram avait 26 ans. Il explique qu'il est compliqué de gérer ses émotions dans la compétition la plus importante au monde. "Plus vous avez l'habitude de jouer en équipe de France, plus c'est facile de gérer. Commencer dans une Coupe du monde, c'est compliqué. Voilà pourquoi je suis bluffé, a indiqué l'ancien footballeur. Cela prouve en même temps qu'il y a une très très bonne ambiance dans l'équipe."

En revanche, si Lilian Thuram n’est "pas bluffé" aujourd’hui "par Kilian Mbappé", c’est qu’il l’a été il y a bien longtemps, alors que l’attaquant de 19 ans, tout jeune licencié à l'AS Bondy, avait "cinq ou six ans". À la fin d'un entrainement avec l'équipe de France, alors qu'il tapait le ballon avec des enfants, il l'a vu toucher le ballon. "Mais qui lui a appris à jouer ?", avait demandé l'ex-Bleu. "À présent, c'est un joueur qui se transcende dans la difficulté", a conclu Lilian Thuram.   

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.