Cet article date de plus de trois ans.

Vidéo "Je rote, je pète. C'est normal" : l'interview surréaliste et hilarante d'Antoine Griezmann au lendemain de la victoire

Avec son coéquipier Adil Rami, la star française a raconté ce qu'il a fait durant les heures qui ont précédé le match face à la Croatie. Et il a donné beaucoup de détails.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Antoine Griezmann, le 16 juillet 2018, à Moscou.  (ALEXANDER NEMENOV / AFP)

"Mais c'est qui le con ou le fou, qui ose me réveiller ?" Antoine Griezmann a raconté à la chaîne BeIN Sport, lundi 16 juillet, les heures qui ont précédé la finale de la Coupe du monde face à la Croatie (4-2). Accompagné d'un Adil Rami hilare, l'attaquant tricolore est revenu sur son réveil, sur la façon dont il s'occupe entre un épisode de la série The Last Kingdom et une partie de Football Manager et sur ses repas. 

>> Direct. Suivez la parade des Bleus sur les Champs-Elysées

"Et voilà, on est champion du monde"

Au point de donner peut-être un peu trop de détails. "A 13h30, repas. J'ai pris des pâtes sautées. Avec gluten. Je prends aussi un genre de salami, un genre de poulet. On mélange tout, avec un peu de pesto, explique-t-il avant de lancer. Je monte dans ma chambre. Trop de gaz, donc je rote, je pète. C'est normal." 

Il revient enfin sur les dernières mises au point stratégiques de Didier Deschamps. "Antoine, comment il fait le coach ?", demande alors Adil Rami, invitant son coéquipier à imiter Didier Deschamps. "On ne leur donne rien. Quand c'est rien, c'est rien. Même pas les miettes !", s'amuse Antoine Griezmann avant de conclure : "Et voilà, on est champion du monde."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de football

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.