VIDEO. Explosion de joie et débordements après la qualification de l'Algérie

Des milliers de supporters de l'Algérie ont célébré la qualification de l'équipe nationale algérienne en 8es de finale de la Coupe du monde. Une fête gâchée par des interpellations à Lyon et Marseille.

France 2

Scènes de liesse pour une qualification historique. Des milliers de supporters de l'Algérie ont célébré en France, dans la nuit du jeudi 26 au vendredi 27 juin, la qualification de l'équipe nationale algérienne en 8es de finale de la Coupe du monde du football. 

A Paris, des centaines de supporters ont convergé dans la nuit vers les Champs-Elysées. Enveloppés dans le drapeau algérien et scandant "vive l'Algérie", ils ont fêté la victoire de leur équipe sur les trottoirs, au volant de leur voiture ou encore en plein milieu de la route, ralentissant le trafic autour de la place de l'Etoile. Craignant des débordements comme ceux qui avaient eu lieu après la victoire contre la Corée du Sud, un impressionnant dispositif de sécurité avait été déployé.

Interpellations à Marseille et à Lyon

A Lyon, la fête avait bien commencé au coup de sifflet final. La foule, souvent jeune et en famille, s'est rassemblée sur une place du quartier populaire de la Guillotière, dans le centre-ville, où un feu d'artifice était improvisé. Le flux s'est ensuite déplacé vers la place Bellecour, de l'autre côté du Rhône, au milieu des klaxons, des cris de joie, des drapeaux et des pétards. Des supporters se sont également rassemblés en banlieue, à Vaulx-en-Velin et Saint-Priest, où les forces de l'ordre ont aussi procédé à des tirs de gaz lacrymogène en réplique à des jets de projectiles. Au total, sur l'agglomération lyonnaise, une trentaine de véhicules et plusieurs dizaines de poubelles ont été incendiés.Trois ou quatre interpellations ont eu lieu, selon une source policière. 

A Marseille, des incidents ont éclaté dans le centre-ville entre forces de l'ordre et supporters. Ils se sont produits autour du Vieux-Port, lorsque deux motards de la police ont été pris à partie et caillassés par des supporters, selon la police. Les forces de l'ordre ont alors chargé pour disperser les groupes de supporters, usant de gaz lacrymogène. Aucun blessé n'a été signalé et plusieurs interpellations ont eu lieu.

Les supporters de l\'Algérie fêtant la qualification de leur équipe, le 26 juin 2014 à Paris. 
Les supporters de l'Algérie fêtant la qualification de leur équipe, le 26 juin 2014 à Paris.  (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)