"Si je les ai offensés, je m'en excuse. Mais moi, je suis en finale" : face aux critiques des Belges, Kylian Mbappé reste imperturbable

La France s'est qualifiée pour la finale de la Coupe du monde, mardi, en battant la Belgique (1-0).

L\'attaquant Kylian Mbappé lors de la demi-finale de la Coupe du monde contre la Belgique, le 10 juillet 2018 à Saint-Pétersbourg (Russie).
L'attaquant Kylian Mbappé lors de la demi-finale de la Coupe du monde contre la Belgique, le 10 juillet 2018 à Saint-Pétersbourg (Russie). (ETIENNE LAURENT / EPA)

"Ils peuvent penser ce qu'ils veulent, si je les ai offensés, je m'en excuse", a confié Kylian Mbappé après les critiques des Belges sur son "chambrage" en fin de match de demi-finale de la Coupe du monde, mardi 10 juillet à Saint-Pétersbourg. "Mais moi, je suis en finale, voilà c'est tout."

>> Coupe du monde 2018 : la France qualifiée pour la finale, suivez notre direct

"En fin de match, on a tout donné pour défendre ce petit avantage. Ce n'est pas le plus agréable, mais c'est efficace", a repris l'attaquant. Lors du temps additionnel (6 minutes), le Parisien a usé de petits gestes pour gagner du temps, un comportement loin de plaire à ses adversaires belges. "Je ne dirais pas que l'équipe en face était meilleure que nous. L'équipe en face a bien défendu à onze, à 35 mètres du but, mais ils ont fait ça tout le tournoi (...). C'est dommage, mais bon, c'est le foot, chaque équipe joue avec sa force, a déploré le gardien belge Thibaut Courtois au micro de BeINSports.

"Maintenant, on ne peut plus se cacher", a repris l'attaquant de l'équipe de France. Dimanche, les Bleus affronteront la Croatie ou l'Angleterre en fonction du résultat de l'autre demi-finale, qui se joue mercredi soir. Evoquant cette échéance, Kylian Mbappé a temporisé : "Il reste une étape, mais on est fiers de ce qu’on a fait."