Légion d'honneur : Michel Houellebecq et les Bleus distingués dans la promotion du 1er janvier

Au total, 402 personnes – et autant de femmes que d'hommes – sont promues.

L\'équipe de France de football célèbre sa victoire lors de la finale de la coupe du monde à Moscou (Russie), le 15 juillet 2018.
L'équipe de France de football célèbre sa victoire lors de la finale de la coupe du monde à Moscou (Russie), le 15 juillet 2018. (JORGE MARTINEZ / MEXSPORT / PHOTOSPO / PHOTOSPORT / AFP)

Qu'ont en commun l'écrivain Michel Houellebecq et les 23 joueurs, titulaires et remplaçants, de l'équipe de France championne du monde de foot ? Tous font partie de la promotion du 1er janvier de la Légion d'honneur, qui distingue également de nombreux policiers et pompiers. Les Bleus, tous faits chevaliers, bénéficient d'une "promotion spéciale" et ont été distingués pour "services exceptionnels nettement caractérisés".

"Cette promotion rassemble au total 402 personnes réparties à parité exacte hommes-femmes entre 345 chevaliers, 42 officiers, 9 commandeurs, 4 grands officiers et 2 grand'croix", a indiqué la grande chancellerie de la légion d'honneur. Et le sport est mis à l'honneur avec la nomination au grade de chevalier de Florence Hardouin, directrice générale de la Fédération française de football, et Cécile Hernandez-Cervellon, snowboardeuse médaillée aux Jeux paralympiques de Pyeongchang.

Nathalie Baye et Stéphane Bern sont promus

Ecrivain français parmi les plus connus et traduits à l'étranger, Michel Houellebecq, dont le nouveau roman, Sérotonine, sera le livre-événement de la rentrée littéraire de janvier, est nommé chevalier. Le poète et académicien René de Obaldia, 100 ans, est promu quant à lui commandeur. La comédienne Nathalie Baye est promue officier tandis que Ludmila Mikaël et Michèle Laroque sont nommées chevaliers, tout comme l'animateur Stéphane Bern.

Côté politique, l'ancien ministre de l'Education Xavier Darcos est aussi élevé à la dignité de grand officier tandis que Marisol Touraine, ex-ministre de la Santé, est nommée chevalier. La promotion du 1er janvier distingue également Marin Sauvageon, jeune étudiant agressé en novembre 2016 à Lyon après s'être interposé contre des individus qui reprochaient à un couple de s'embrasser dans la rue. Il a été nommé chevalier pour "services exceptionnels nettement caractérisés".