"Je ne dirais pas que l'équipe en face était meilleure que nous" : les Belges amers après la victoire française

Plusieurs joueurs belges se sont agacés du jeu produit par les Bleus lors de la demi-finale de la Coupe du monde.

Les Diables rouges après leur défaite contre la France en demi-finale de la Coupe du monde, le 10 juillet 2018 à Saint-Pétersbourg.
Les Diables rouges après leur défaite contre la France en demi-finale de la Coupe du monde, le 10 juillet 2018 à Saint-Pétersbourg. (GABRIEL BOUYS / AFP)

"On est déçus, il faut être honnête à ce niveau-là." Certains joueurs belges n'ont visiblement pas aimé le jeu des Bleus lors de la demi-finale de la Coupe du monde, mardi 10 juillet. Après la rencontre, certains Diables rouges ont critiqué lors d'interviews le jeu des Français, trop défensif selon eux.

"Je ne dirais pas que l'équipe en face était meilleure que nous. L'équipe en face a bien défendu à onze, à 35 mètres du but, mais ils ont fait ça tout le tournoi (...). C'est dommage mais bon ça c'est le foot, chaque équipe joue avec sa force, a déploré le gardien belge Thibaut Courtois au micro de BeIN Sport. Aujourd'hui, c'était très dur de dépasser la ligne de défense de la France."

"Peut-être pas le plus beau jeu"

Interrogé par BeIN Sport, l'attaquant belge Eden Hazard a défendu son équipe : "Je pense qu'on a tout bien fait aujourd'hui, presque tout." "On tombe contre une équipe solide, l'équipe de France, qui ne pratique peut-être pas le plus beau jeu, mais qui est solide défensivement et qui marque quand ils ont une ou deux occasions", a-t-il précisé sur TF1.

Très déçu, mais très content du chemin qu'on a fait. On méritait mieux. On a contrôlé le match, mais on ne s'est pas créé non plus beaucoup d'occasions parce que la France défend très bien.Eden Hazardsur TF1

De son côté, le défenseur belge Vincent Kompany a affirmé qu'il y avait "très peu de différences" entre les deux équipes, mais que le corner a fait la différence. "On a essayé de revenir, mais il faut dire que la France a été assez heureuse de se replier, d'être bien organisée", a-t-il déclaré au micro de la RTBF.