VIDEOS. Six moments à retenir du documentaire "Les Bleus 2018, au cœur de l'épopée russe" diffusé sur TF1

Un documentaire est revenu sur le parcours des Bleus, deux jours après leur sacre mondial en Russie.

Kylian Mbappé durant la finale de la Coupe du monde contre la Croatie, dimanche 15 juillet 2018 à Moscou (Russie).
Kylian Mbappé durant la finale de la Coupe du monde contre la Croatie, dimanche 15 juillet 2018 à Moscou (Russie). (MEHDI TAAMALLAH / NURPHOTO / AFP)

Après le deuxième titre mondial des Bleus, TF1 a diffusé, mardi 17 juillet, Les Bleus 2018, au cœur de l'épopée russe. Les réalisateurs Théo Schuster et Emmanuel Le Ber ont passé de nombreuses semaines dans l'intimité des joueurs de l'équipe de France avant de terminer leur documentaire de 120 minutes. Celui-ci propose une immersion au cœur de la Coupe du monde 2018, de la préparation à Clairefontaine jusqu'à la victoire.

Voici six choses à retenir de ce documentaire. Si vous utilisez un bloqueur de publicités, veillez à le désactiver pour pouvoir visionner les vidéos.

Le ping-pong qui fâche Didier Deschamps

La scène avait déjà été racontée par L'Equipe, mais les images sont assez drôles. Cinq joueurs de l'équipe de France échangent quelques balles à Clairefontaine, avant le départ en Russie. Mais leur match tournant est interrompu par Didier Deschamps, guère enchanté de découvrir Djibril Sidibé et Benjamin Mendy en pleine partie de tennis de table.

"Je vais vous mettre des sens interdits mais ne faites pas les cons à tourner autour de la table... Surtout vous deux en plus !" Les deux défenseurs sont alors au centre de toutes les inquiétudes, compte tenu de leur état de santé, et le sélectionneur leur adresse de solides remontrances. "Jouez normalement, déconnez pas (...). La dernière fois que j'ai joué à ça, j'ai perdu un mollet."

Le débriefing saignant après le match contre l'Australie

Didier Deschamps est remonté après la performance en demi-teinte contre l'Australie (2-1). Il passe en revue les points négatifs de l'équipe. "Si vous avez pas conscience de ce qu'on n'a pas fait, on va le voir", déclare-t-il en début de la séance vidéo. "Distance totale parcourue par l'Australie : 111km. Pour nous 102 – c'est comme s'ils avaient un joueur en plus. Eux ? Cinq joueurs qui ont parcouru plus de 10 km. Nous, un seul – pas de surprise, c'est NG [N'Golo Kanté]."

Au passage, Kylian Mbappé est pointé du doigt devant ses coéquipiers car il est celui qui a réalisé le moins de courses à haute intensité contre l'Australie (3%), "alors que la vitesse c'est ta qualité". Paul Pogba tente de trouver des explications au mauvais match des Bleus, mais se heurte au sélectionneur. Les joueurs sont dans l'ambiance : il va falloir fournir davantage d'efforts.

La causerie musclée de Paul Pogba

"Je veux pas rentrer ce soir, je veux continuer à manger ces putains de pâtes." Paul Pogba motive les troupes dans les vestiaires, quelques minutes avant d'affronter l'Argentine en huitièmes de finale. "Messi ou pas Messi, j'm'en bats les couilles, on rentre pas chez nous, on vient ici pour gagner cette Coupe du monde", ajoute le joueur, pour galvaniser les troupes. Un message musclé avant le combat sur le terrain.

La visite de courtoisie d'Edinson Cavani

Juste après la défaite de l'Uruguay contre la France, Edinson Cavani vient saluer avec le sourire les joueurs français dans les vestiaires – notamment son coéquipier du PSG Kylian Mbappé – et les félicite pour leur qualification en demi-finales. Un geste de grande classe de la part de l'attaquant, qui n'a pas pu disputer la rencontre en raison d'une blessure.

Le parfum secret de Samuel Umtiti

La scène est tournée à la mi-temps de la demi-finale contre la Belgique, alors que la France est en difficulté. Samuel Umtiti se tourne brièvement vers la caméra et pulvérise un liquide sur son corps. "C'est le parfum de la victoire, ça." Le contenu du flacon est plutôt efficace, puisque le défenseur inscrit le but de la victoire en seconde période (51e). De retour dans les vestiaires après le match, Samuel Umtiti savoure le moment et vante son petit porte-bonheur. "Je t'ai dit quoi ? Le parfum ! C'est le parfum de la victoire." L'étiquette est floutée dans le documentaire, mais le joueur a promis d'en révéler bientôt la marque. 

Paul Pogba, encore, avant la finale

Ce documentaire permet de saisir le rôle central occupé par Paul Pogba dans les vestiaires. Avant la finale contre la Croatie, le milieu de terrain motive une nouvelle fois les siens. "Je le vois les gars, on est concentrés. Faut pas oublier, on est peut-être à 90 minutes d'écrire l'histoire. Un match !", résume le joueur.

"Je ne sais pas combien de matchs on a fait dans notre carrière, dans notre vie. On a perdu une finale, on l'a encore dans la tête (...). Aujourd'hui, on ne va pas laisser une équipe prendre ce qui est à nous. Je veux que ce soir, on soit dans la mémoire de tous les Français". La suite est connue. Au terme d'un match difficile, les Bleus remportent le deuxième titre mondial de leur histoire.