EN IMAGES. Coupe du monde 2018 : quand la France se retrouve avec deux étoiles plein les yeux

Des centaines de milliers de personnes ont envahi les rues, partout en France, pour célébrer la victoire 4-2 contre la Croatie.

Les images de cette soirée resteront longtemps dans les mémoires, peut-être autant que celles de 1998. La France a remporté son deuxième titre de championne du monde, dimanche 15 juillet, en battant la Croatie (4-2). Et après avoir stressé, puis vibré et, enfin, exulté, les Français ont envahi les rues par centaines de milliers pour chanter leur joie et leur fierté. Ils ont déferlé sur la place Bellecour à Lyon, le Vieux-Port à Marseille, la place Royale à Nantes... Avant même le début du match, les fan zones à travers le pays avaient fait le plein, atteignant parfois leur limite d'affluence. La fête se poursuivra lundi vers 17 heures, quand les 23 joueurs descendront en bus les Champs-Elysées, comme Zidane et ses coéquipiers avant eux. En attendant ces nouvelles images historiques, voici les plus belles photos de la liesse.

120
Dès le début du match, des fumigènes envahissent l'air sur le Champ-de-Mars, à Paris. JACQUES DEMARTHON / AFP
220
Après un quart d'heure de stress, c'est la délivrance : la France ouvre le score. Les supportrices s'enlacent dans les tribunes du stade Chaban-Delmas de Bordeaux, où un écran était installé. MEHDI FEDOUACH / AFP
320
Les journalistes aussi ont vibré. Ici, des Français fêtent l'ouverture du score dans une salle de presse à Helsinki (Finlande), avant le sommet entre Donald Trump et Vladimir Poutine le lendemain. ALESSANDRO RAMPAZZO / AFP
420
But pour la France, et le public exulte au Carillon, un bar du 10e arrondissement de Paris, meurtri par les attentats du 13 novembre près de trois ans plus tôt. LUCAS BARIOULET / AFP
520
La France prend le large et, dans la fan zone marseillaise, les verres valsent et les poings s'élèvent vers le ciel. BORIS HORVAT / AFP
620
Il n'y a pas que dans les grandes villes que des foules immenses étaient réunies : en témoigne cette place de Béthune (Pas-de-Calais), submergée par une marée de supporters. MAXPPP
720
À Lyon, où une pluie diluvienne a rincé les spectateurs sur la place Bellecour, la foule se réchauffe en voyant son équipe virer en tête. JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
820
L'esplanade du Trocadéro est rapidement envahie de supporters dansants, dans l'ombre de la tour Eiffel. JEAN-PAUL PELISSIER / REUTERS
920
Au coup de sifflet final, la foule commence à affluer sur les Champs-Elysées, le lieu de toutes les célébrations du football français. GONZALO FUENTES / REUTERS
1020
Ils ont gagné ! Au pied de l'arc de Triomphe, un couple de Français fête, bouteille de champagne à la main, la victoire des Bleus face à la Croatie.  MAXPPP
1120
Après cette victoire historique, une foule de supporters laisse exploser sa joie au Mans (Sarthe). FRANCOIS NAVARRO / CROWDSPARK / AFP
1220
En folie, des supporters déboulent dans une fontaine à Lyon pour exprimer leur joie. EMMANUEL FOUDROT / REUTERS
1320
Le clapping est désormais entré dans la tradition des supporters français, comme ici à Lille après le coup de sifflet final. MAXPPP
1420
Ces fans aussi avaient leur coupe, certes en carton pâte, et ils l'ont brandie du haut de la statue de la place Royale de Nantes. MAXPPP
1520
Pour mieux reprendre ses esprits, rien de tel qu'un bain improvisé dans la Méditerranée, mais sans lâcher son drapeau, sur la plage de Nice. ERIC GAILLARD / REUTERS
1620
À Paris, la fête ne se limite pas aux Champs-Elysées. Sur la place de la Bastille, des supporters qui n'ont pas froid aux yeux font flotter leurs drapeaux. LUCAS BARIOULET / AFP
1720
Là où s'affichait le visage de Zinédine Zidane, vingt ans plus tôt, les supporters commencent à se réunir après le match pour célébrer le nouveau titre mondial. GONZALO FUENTES / REUTERS
1820
On ne sait pas comment elle s'est trouvée là. Mais, du haut de l'arc de Triomphe, cette supportrice française domine une véritable marée humaine sur les Champs-Elysées. LUDOVIC MARIN / AFP
1920
Tel celui de Zidane vingt ans plus tôt, le visage d'Antoine Griezmann est apparu sur l'arc de Triomphe face à des Parisiens en liesse, dimanche soir.  CHARLES PLATIAU / REUTERS
2020
Alors que la nuit tombe, la tour Eiffel s'illumine aux couleurs de la France et arbore fièrement deux étoiles, symboles des deux victoires, en vingt ans, de la France en Coupe du monde de football.  PHILIPPE WOJAZER / REUTERS