Coupe du monde : rivalité au camping

Dans le cadre de la Coupe du monde 2018, la France va affronter la Belgique mardi 10 juillet. Sur le littoral normand, très prisés par les Belges, on retrouve une tendre rivalité entre les deux nations.

France 3

À Dieppe (Seine-Maritime), l'ambiance est particulière cette année dans les campings, en raison du prochain match entre la France et la Belgique, mardi 10 juillet pour les demi-finales de la Coupe du monde 2018. Français et Belges cohabitent et se cherchent. Français, Christopher Gomez est lui très confiant pour les Bleus, dont il est supporter : "Mardi, on va gagner contre la Belgique. Ça va être la folie pendant le match avec les petits supporters belges qui se trouvent derrière là-bas", précise-t-il.

"De toute façon, on est cousins !"

Du côté Belge, les supporters sont plus conciliants. "Vous êtes très chauvins. Alors j'ai rencontré quatre-cinq Français et à chaque fois, ils me disent que la France va gagner. Cela va être un beau match, ça, c'est sûr, mais je pense que la Belgique n'est pas mauvaise du tout. Je pense que les deux équipes ont des qualités et le meilleur va l'emporter... de toute façon, on est cousins !" s'esclaffe Alexandre Mucchi, un vacancier belge.

Le JT
Les autres sujets du JT
Romelu Lukaku, Thomas Meunier et Nacer Chadli (de gauche à droite) exultent après le but qui a qualifié la Belgique au dépend du Japon, lundi 2 juillet 2018 à Rostov (Russie).
Romelu Lukaku, Thomas Meunier et Nacer Chadli (de gauche à droite) exultent après le but qui a qualifié la Belgique au dépend du Japon, lundi 2 juillet 2018 à Rostov (Russie). (JACK GUEZ / AFP)