Cet article date de plus de trois ans.

Coupe du monde : François Hollande est "confiant" pour l'équipe de France, mais "pas rassuré" par "le piège" qu'est l'Uruguay

L'ancien président de la République a expliqué, vendredi sur franceinfo, que "c'est sans doute la meilleure équipe que nous allons affronter dans notre tournoi" alors que la France se frotte à l'Uruguay en quart de finale de la Coupe du monde, dans l'après-midi.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps, et François Hollande, alors président de la République, le 26 mars 2015, au Stade de France à Saint-Denis en Seine-Saint-Denis. (FRANCK FIFE / AFP)

"Je suis confiant dans l'équipe de France, mais pas rassuré par l'équipe d'Uruguay." À quelques heures du quart de finale opposant la France à l'Uruguay pour la Coupe du monde en Russie, François Hollande s'est confié à franceinfo, vendredi 6 juillet. L'ex-président de la République a noté que l'adversaire des Bleus "ne prend pas de buts et en marque". Il estime donc que "C'est sans doute la meilleure équipe que nous allons affronter dans notre tournoi".

Si la France se sort de ce piège, parce que c'en est un l'Uruguay, à ce moment-là tout est possible.

François Hollande

à franceinfo

Si la France se qualifie, François Hollande ne sera pas "aussi inquiet par rapport à la suite de la compétition""Le Brésil est une très bonne équipe", "favorite", reconnaît-il, mais "le Brésil, on l'a déjà battu alors que l'Uruguay jamais. Il y a un précédent qui nous rend confiant dans le Brésil". "Je pense que le Brésil va avoir les pires des difficultés face à la Belgique", prévoit l'ancien président de la République. "Quant à l'autre tableau qui n'est pas sans valeur avec la Croatie et l'Angleterre, je le crois moins impressionnant que celui où nous sommes".

Mbappé et Pogba pour "faire la différence"

"Une équipe, ce n'est pas simplement des jeunes, non pas que je veuille plaider pour ma cause, sourit François Hollande, c'est aussi une sagesse, une expérience", dit-il en saluant Laurent Koscielny, "je pense qu'il manquera dans l'équipe qui va être alignée. (…) C'est vrai que nous avons besoin aussi d'une expérience". Il mise sur les performances de Kylian Mbappé, "leader par son talent" et de Paul Pogba, car "c'est lui qui peut faire la différence".

"J'ai beaucoup de respect pour Didier Deschamps", ajoute l'ancien président, saluant le "grand joueur qui a gagné la Coupe du monde" et l'entraîneur qui "reste à sa place", "il ne demande pas de conseils et il a raison, et deuxièmement il est toujours calme. C'est ce calme-là qui parfois irrite, les interviews où il ne dit rien. Eh bien c'est très bien. (…) C'est aussi ce qu'il faut faire sur le plan tactique. Laissons Didier Deschamps ne rien dire, c'est là où il est le meilleur, dans la mesure où il fait bien sa sélection et il donne de bons conseils devant le match."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de football

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.