Cet article date de plus de trois ans.

Coupe du monde 2018 : une ministre suédoise porte à l'Assemblée le maillot d'un joueur victime de racisme

Annika Strandhäll, la ministre des Affaires sociales et de la Santé, a porté le maillot de Jimmy Durmaz, un joueur d'origine assyrienne insulté après sa performance contre l'Allemagne.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La ministre des Affaires sociales et de la Santé, Annika Strandhäll, le 27 juin 2018 au Parlement suédois. (SVT2)

"La tenue du jour." Ministre des Affaires sociales et de la Santé de la Suède, Annika Strandhäll est arrivée, mercredi 27 juin, à l'Assemblée avec le maillot de Jimmy Durmaz. Un geste fort alors que le footballeur, coupable d'une faute décisive lors de la défaite contre l'Allemagne en Coupe du monde, a reçu des insultes racistes sur les réseaux sociaux.

Né en Suède de parents assyriens originaires de Turquie, Jimmy Durmaz a dénoncé dimanche des messages "inacceptables""Je peux être critiqué pour ma prestation (...) mais il y a une limite et cette limite a été franchie", a déclaré le joueur en lisant un communiqué devant la presse au camp de base de l'équipe suédoise à Gelendzhik (Russie). "Quand tu me menaces, quand tu me traites de 'blatte' [un terme péjoratif suédois comparable à "métèque"], de 'démon arabe', de 'terroriste', de 'taliban', tu as dépassé la limite", a-t-il affirmé.

Soutenu par ses coéquipiers, le joueur de Toulouse a donc reçu le soutien du gouvernement suédois. Annika Strandhäll a porté ce maillot jusque dans l'hémicycle, comme le montrent des captures d'écran de la télévision suédoise.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de football

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.