Mondial-2019 féminin : 770 000 billets déjà vendus, dont plus de la moitié achetés en France

À 25 jours du début de la Coupe du monde de football féminin, qui se déroulera en France du 7 juin ou 7 juillet, 770 000 billets sur les 1,3 million disponibles ont déjà été écoulés, dont 60% se sont vendus en France. . 

Griedge Mbock Bathy marque un 3e but pour l\'équipe de France lors du match amical de football féminin entre la France et le Danemark, à Strasbourg le 8 avril 2019.
Griedge Mbock Bathy marque un 3e but pour l'équipe de France lors du match amical de football féminin entre la France et le Danemark, à Strasbourg le 8 avril 2019. (JEAN-MARC LOOS / MAXPPP)

Plus de la moitié des billets de la Coupe du monde féminine de football 2019 ont déjà été vendus en date du 10 mai, et sept matchs sont déjà complets, rapporte France Bleu lundi 13 mai. À 25 jours du début de la compétition, qui se déroulera en France du 7 juin ou 7 juillet, 770 000 billets sur les 1,3 million disponibles ont déjà été écoulés. Mis en vente à partir de neuf euros, 60% des billets achetés l'ont été en France, 15% aux États-Unis, 5% aux Pays-Bas et autant au Royaume-Uni.

Sept matchs à guichets fermés

Sept matchs affichent complet depuis déjà plusieurs semaines. Il s'agit notamment du match d'ouverture France-Corée-du-Sud au Parc des Princes le 7 juin, des deux demi-finales les 2 et 3 juillet, et de la finale le 7 juillet au Groupama Stadium de Lyon. Mais aussi des matchs Pays-Bas-Cameroun au Stade du Hainaut de Valenciennes le 15 juin, Nigeria-France au Roazhon Park à Rennes le 17 juin, et enfin de la rencontre entre la Suède et les États-Unis au Stade Océane du Havre le 20 juin.

Six autres matchs pourraient eux aussi être bientôt concernés. Il ne reste en effet plus que 8 000 places pour États-Unis-Chili, le 16 juin au Parc des Princes. Idem pour un match de quart-de finale, le 28 juin, toujours à Paris. Également très convoités côté tribunes, les rencontres États-Unis-Thaïlande, le 11 juin, Pays-Bas-Canada, le 20 juin à Reims, Allemagne-Espagne et Italie-Brésil le 12 juin et le 18 juin à Valenciennes.

Un engouement bon le foot féminin en France

Hormis Lyon, où tous les billets de toutes les rencontres ont déjà été vendus, la plupart des stades sont à plus de la moitié de leur remplissage. À noter encore qu'à Nice, où 55 000 billets ont déjà été écoulés, 3 000 places se sont vendues en une semaine depuis l'annonce des 23 joueuses françaises sélectionnées, dont 2 000 sur le match qui opposera les Bleues à la Norvège, le 12 juin.

Au total, neuf villes accueilleront les rencontres des 24 équipes nationales présentes, et 2 500 volontaires seront mobilisés pour l'occasion. Le football féminin français rassemble actuellement 180 000 licenciées en France. L'objectif de la fédération est d'atteindre 200 000 à 250 000 licenciées après cette Coupe du monde.