Cet article date de plus de sept ans.

Montanier:"Déception, le mot est faible"

"Extrêmement déçu" à l'issue de la finale de la Coupe de France perdu par ses joueurs contre Guingamp (2-0), le coach du Stade Rennais, Philippe Montanier, a "le sentiment de ne pas avoir joué".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
"Sincèrement, c'est difficile à expliquer", reconnaît Philippe Montanier (FRANCK FIFE / AFP)

"Je suis extrêmement déçu et 'déception', le mot est faible, explique Montanier. On s'attend à faire un bon match, on n'a pas fait un bon match. Il y a la défaite mais aussi la manière qui n'a pas été bonne. La première mi-temps a été plus que difficile dans beaucoup de domaines même s'il y a une bonne réaction en deuxième mi-temps. Sincèrement, c'est difficile à expliquer. On se prépare pour la finale, on démarre aussi mal (...) On passe à côté. Cette première mi-temps nous plombe complètement. On n'est pas rentré dedans".

"Notre métier est fait d'énormes déceptions"

Au-delà de la défaite, le technicien rennais est surtout déçu parce qu'il a "le sentiment de ne pas avoir joué" : "On passe à travers. Il va falloir, qu'on récupère vite. On a des échéances importantes. Notre métier est fait d'énormes déceptions. Il faut féliciter Guingamp qui a fait un bon match, même si en première période on les a bien aidés".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe de France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.