Cet article date de plus de six ans.

L'attribution de la Coupe du monde en Russie pointée du doigt

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
L'attribution de la Coupe du monde en Russie pointée du doigt
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

La Coupe du monde de 2018 attribuée à la Russie fait partie des événements pour lesquels certains membres de la Fifa sont soupçonnés de corruption par la justice américaine.

Alban Mikoczy est en direct de Moscou, pays qui est soupçonné d’avoir corrompu la Fédération internationale de football pour se voir attribuer la Coupe du monde 2018. La nouvelle est très mal accueillie dans le pays. "'C'est une enquête politique de la justice américaine qui doit cesser de vouloir être le gendarme du monde entier', voilà la réaction, mercredi 27 mai, du ministère russe des Affaires étrangères", détaille le journaliste.  Il explique que la Russie "joue très gros dans l'affaire". Elle organise la prochaine Coupe du monde dans trois ans. "Douze stades géants sont déjà en construction et l'affaire a coûté quelques milliards d'euros à la Russie." Mais, d'après lui, les Russes ne sont pas très inquiets. "Ils disent qu'ils sont une grande nation du football qui n'avait jamais eu la chance d'organiser la Coupe du monde. Ils ont aussi entendu les responsables de la Fifa dire que les événements de 2018 et 2022 n'étaient pas menacés", poursuit-il.

Quid de 1994 ?

"Enfin, ils font remarquer à la justice des États-Unis que les Américains ont organisé la Coupe du monde en 1994 et qu'ils aimeraient bien savoir dans quelles conditions ils l'ont obtenu", conclut le correspondant.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Corruption à la Fifa

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.