Cet article date de plus de six ans.

De la Fifa à Christine Boutin, ces personnalités piégées par des articles parodiques

L'ancien vice-président de la Fifa, Jack Warner, accusé de corruption, s'est défendu dimanche en citant un article de The Onion, un site parodique américain qui a inspiré Le Gorafi en France.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
L'ancien vice-président de la Fifa, Jack Warner, le 16 avril 2013 à Port d'Espagne (Trinité-et-Tobago). (ANDREA DE SILVA / REUTERS)

Une défense qui tombe à l'eau. Mis en cause et arrêté, mercredi 27 mai, dans le cadre de l'enquête américaine sur des soupçons de corruption à la Fifa, l'ancien vice-président de l'organisation, Jack Warner, a publié sur Facebook, dimanche 31 mai, une vidéo où il se défend et dénonce l'acharnement des Etats-Unis, qui mènent l'enquête, contre la Fifa. Une démonstration qui repose en grande partie sur un article de The Onion. Problème : ce site internet est un média parodique adepte du canular, ancêtre américain de notre Gorafi.

Jack Warner, 72 ans, est peut-être peu au fait des dernières tendances d'internet, où les médias parodiques se multiplient ces dernières années, au point que Facebook envisageait, en 2014, d'apposer le mot-clé [satire] devant les articles parodiques pour ne pas piéger les lecteurs. Un avertissement dont de nombreux responsables et médias très sérieux auraient bien besoin : tour d'horizon de ces victimes des sites parodiques.

Warner croit à un Mondial surprise aux Etats-Unis

Jack Warner se sent persécuté. L'ancien vice-président de la Fifa, soupçonné de corruption par la justice américaine dans le cadre, notamment, de l'attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar, s'en est pris aux Etats-Unis, dimanche 31 mai, dans une tirade de 8 minutes publiée dimanche sur sa page Facebook. "Si la Fifa est si terrible, pourquoi les Etats-Unis voudraient-ils garder la Coupe du monde ?" s'interroge-t-il, brandissant, avec le plus grand sérieux, accompagné d'une musique dramatique, un article de The Onion (en anglais), publié quatre jours plus tôt.

Le site parodique y affirmait que la Fifa avait annoncé dans l'urgence la tenue d'une Coupe du monde 2015 aux Etats-Unis, qui commencerait le jour même, afin d'apaiser la colère des Américains. "A l'heure de la publication, l'équipe nationale américaine menait contre l'Allemagne, tenante du titre, (...) après avoir obtenu 12 penalties dans les trois premières minutes du match", assurait l'article. La vidéo de Jack Warner a rapidement été remplacée par une version ne faisant plus référence à The Onion, rapporte le New York Times.

Boutin cite une fausse formule du gouvernement

Le Gorafi, site français créé en 2012 qui s'inspire de The Onion, a, lui aussi, berné une personnalité. En février 2014, invitée de BFMTV, Christine Boutin, la présidente d'honneur du Parti chrétien-démocrate, avait cité une déclaration attribuée au gouvernement pour illustrer, selon elle, l'opacité de sa communication sur le report du projet de loi sur la famille. "Il s'agit simplement d'un recul pour une année. Ce n'est pas du tout abandonné, assure-t-elle. On parle du côté du gouvernement de 'stratégie provisoire d'avancement à potentialité différée'. C'est tellement complexe que j'ai voulu prendre exactement le titre." Tellement complexe que cette phrase avait été inventée dans un tweet du Gorafi.

La police américaine en alerte après un canular

Toutes les blagues de The Onion ne sont pas très réussies. En septembre 2011, le site satirique a voulu se moquer des parlementaires républicains prêts à tout pour l'emporter dans les négociations sur le budget américain. Dans un article, le site a annoncé que ces derniers avaient "pris en otage un groupe d'écoliers", et publié plusieurs tweets, parmi lesquels "URGENT : Des témoins rapportent des cris et des coups de feu entendus à l'intérieur du Capitole". Une annonce prise très au sérieux par la police locale, qui a publié un communiqué pour démentir les "fausses informations" du site parodique et annoncer qu'elle lançait une enquête, rapportait à l'époque Gawker. Bien que The Onion se présente sans ambiguïté comme un site parodique, il a préféré dépublier son article.

Les médias étrangers parfois piégés par le second degré

Il arrive que le second degré de The Onion et du Gorafi soit encore moins compréhensible à l'étranger. En 2012, le Quotidien du Peuple, organe du Parti communiste chinois, a ainsi publié un diaporama sur la "beauté irrésistible" de Kim Jong-un, pour célébrer l'élection du dirigeant nord-coréen - "un rêve devenu réalité pour chaque femme" - l'homme le plus sexy de 2012". Reprenant en fait, mot pour mot, un article de The Onion.

La même année, une agence de presse proche du pouvoir iranien s'était, elle, félicitée d'un faux sondage qui expliquait que les Américains blancs préféreraient voter pour Mahmoud Ahmadinejad que Barack Obama, raconte le New York Times.

L'agence italienne Ansa s'était, elle, fait écho en 2013 d'un "information" du Gorafi selon laquelle "89% des hommes pensent que le clitoris est un modèle de Toyota", canular repris dans plusieurs journaux transalpins, raconte Le Monde.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Corruption à la Fifa

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.