Copa America 2021 - Douze membres de la délégation vénézuélienne, dont des joueurs, positifs au Covid-19

L'équipe du Venezuela est touchée par le coronavirus à la veille de son entrée dans la Copa America contre le nouveau pays-hôte, le Brésil.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'équipe nationale de football du Venezuela à l'entraînement avant son match d'éliminatoires pour la Coupe du monde 2022 contre l'Uruguay, le 8 juin 2021 à Caracas (MANAURE QUINTERO / POOL / AFP)

La Copa America 2021 a décidément bien du mal à se débarrasser de la Covid-19. Alors que la compétition a été déplacée de la Colombie et de l'Argentine pour finalement se disputer au Brésil in extremis, l'équipe du Venezuela est à l'arrêt, avec douze cas positifs au coronavirus au sein de son groupe, "dont des joueurs et des membres du comité technique" a rapporté le secrétariat à la santé de Brasilia. L'Institution précise dans son communiqué que toutes les personnes contaminées sont asymptomatiques et isolées dans des chambres individuelles.

Le capitaine de la sélection vénézuélienne, le joueur du Torino Tomas Rincon, avait déjà dû déclarer forfait pour l'entrée en lice de sa sélection dimanche (23 heures) contre le Brésil, à la suite d'un "épisode viral" avec des symptômes proches du coronavirus avait indiqué la sélection du Venezuela, le contraignant à l'isolement. Deux autres joueurs, Wilker Angel et Rolf Feltscher, avaient déjà été écartés de la liste du sélectionneur portugais Jose Peseiro au dernier moment après avoir été contaminés par le Covid-19.

Cinq changements autorisés par sélection en cas de Covid-19

La tenue du match contre le Brésil ne semble toutefois pas mise en péril, la sélection vénézuélienne comptant suffisamment de joueurs aptes à pouvoir participer à la rencontre. Le règlement de la compétition autorise chaque sélection à changer cinq joueurs de sa liste durant la Copa America, en cas de test PCR positif. Les joueurs remplacés ne peuvent revenir par la suite avec leur formation, même si de nouveaux tests étaient négatifs.

Prévue à l'origine l'été dernier, la compétition a été décalée d'un an à cause de la pandémie de coronavirus. Déplacée le 31 mai au Brésil, cette Copa America a vécu un ultime frisson d'organisation ces derniers jours avant que la cour suprême brésilienne n'autorise finalement jeudi la tenue des rencontres, en dépit de la situation sanitaire difficile. Le Venezuela se trouve dans le groupe A avec le Brésil, la Colombie et l’Equateur et le Pérou.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Copa America

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.