Premier League : Manchester City-Chelsea, galop d'essai avant la finale

En cas de victoire face à Chelsea samedi, Manchester City peut être sacré champion de Premier League pour la septième fois de son histoire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Manchester City lors de sa victoire contre le Paris Saint-Germain, le 4 mai dernier. (PAUL ELLIS / AFP)

C’est une finale avant l’heure. Avant de s’affronter en finale de la Ligue des champions pour savoir qui sera le roi d’Europe, Manchester City et Chelsea vont déjà se livrer une bataille sans merci en Premier League, samedi 8 mai (18h30), lors de la 35e journée. Cette rencontre va avoir deux objectifs : gagner le titre pour les Citizens, et préparer la finale, pour les deux clubs.

Manchester City à un pas du titre

Si la préparation de la finale de la Ligue des champions doit trotter dans la tête des deux coachs, ce face-à-face du jour avec Chelsea a un véritable intérêt pour Manchester City. En effet, les hommes de Pep Guardiola peuvent être couronnés champions d’Angleterre, en cas de victoire contre les Blues. Avec 13 points d’avance sur leur dauphin, Manchester United, qui compte un match en moins, les Citizens peuvent gagner leur troisième titre en quatre ans. "On peut commencer à penser (au titre) et à mettre (le champagne) au frais, oui", s’était enthousiasmé Pep Guardiola, après la victoire des siens contre Crystal Palace (2-0), le 1er mai. Une rencontre déterminante pour plier le championnat, à quatre journées de la fin. 

Pour autant, cette suprématie en terre anglaise n'a pas encore trouvé de réplique à l’échelle européenne. Grâce à sa victoire contre le Paris Saint-Germain lors des demi-finales, Manchester City s’est qualifié pour la première fois de son histoire en finale de la Ligue des champions. Et va y retrouver un adversaire qu’il connaît bien : Chelsea. Cette saison, les deux clubs se sont affrontés deux fois, pour un bilan d’une victoire chacun. Les Citizens ont gagné en championnat (1-3), le 3 janvier dernier, tandis que les Blues se sont qualifiés en finale de la FA Cup (1-0), sur un but salvateur d’Hakim Ziyech, le 17 avril. City avait dominé le match, avec 55% de possession, 11 tirs contre 5, dont 5 cadrés contre 2, mais le but de l'ancien de l'Ajax avait suffi à mettre un terme aux rêves mancuniens de quadruplé historique.

Avant-goût de la finale ou jeu de dupes ?

Les deux entraîneurs pourraient cacher leur jeu avant la finale de la Ligue des champions, en faisant des rotations pour garder de la fraîcheur en cette fin de saison. D’autant plus que l’effectif de Manchester City est pléthorique. Contre le Paris Saint-Germain au match retour, Pep Guardiola avait laissé deux de ses éléments principaux, Rodri et Joao Cancelo sur le banc. 

Mais pour Thomas Tuchel, cet affrontement n'aura aucune répercussion sur la finale de la C1. "Je pense que la finale sera unique, quel que soit le score demain. Peu importe si nous gagnons, perdions ou faisons match nul. Je pense que les deux équipes prépareront suffisamment bien cette finale pour pouvoir faire oublier n'importe quel résultat", a expliqué le coach allemand en conférence de presse, vendredi, avant d'ajouter : "City a l'habitude de gagner. C'est une équipe très régulière au haut niveau. C'est un très gros défi".

Le défi est d'autant plus important pour l'Allemand que la 4e place occupée par son équipe en Premier League ne lui confère aucune assurance pour la saison prochaine. Voir l'Europe passe donc doublement par City. Après avoir redonné de l'efficacité et des résultats aux Blues, Tuchel peut s'offrir un nouveau cadeau, lui qui avait été sorti sans ménagement du PSG avant Noël. Et continuer à rêver encore plus grand pour la fin mai.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chelsea

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.