Ce qui fait débat : y a-t-il trop d'argent dans le football ?

En cinq ans, l'enveloppe du mercato de football européen a triplé. Quant au prix des droits télé, ils ont atteint un milliard d'euros pour le championnat français à partir de 2020. Y a-t-il trop d'argent dans le monde du football ?

Voir la vidéo
France 2

Le mondial n'a pas commencé, mais les Bleus ont déjà remporté une victoire : celle de l'équipe la plus chère de la compétition. Estimation : 1,41 milliard d'euros. Sur les terrains du monde entier, la valeur des joueurs explose. Au PSG, le Brésilien Neymar gagne 3 millions d'euros par mois, soit 100 000 euros par jour. Le foot est-il devenu fou ? D'où vient tout cet argent ?

La question divise et fait débat. Première interrogation : pourquoi de tels salaires ? Parce que les clubs ont beaucoup d'argent. Leur poule aux œufs d'or : les droits télévisuels. En France, ils viennent de battre un nouveau record. Pour diffuser les matchs en 2020, il faudra débourser 1,1 milliard d'euros. Des droits devenus indispensables au budget des clubs.

Le marché des transferts européen a flambé de 300% en sept ans


Le foot ne connaît pas la crise : 9 % de croissance annuelle. Un secteur qui attire de nouveaux investisseurs : Qataris, Émiratis, Chinois ou Russes sont prêts à dépenser des millions pour s'y faire une place. Résultat : les revenus des clubs s'envolent aussi vite que les feuilles de paie des footballeurs. Mais leurs salaires sont-ils disproportionnés ?

En sept ans, le marché des transferts en Europe est passé d'un milliard et demi à près de 6 milliards d'euros l'été dernier : +300 %. Symbole de cette envolée, le transfert de Neymar a coûté trois fois plus cher que celui de Zinédine Zidane il y a 17 ans. En France, le football fait vivre 35 000 personnes, soit 32 emplois par joueur. Amazon, Facebook, Google ou Apple seraient prêts à acheter encore plus cher les droits de diffusion. Mais les supporters, eux, accepteront-ils de payer toujours plus pour regarder les matchs ou s'abonner en tribune ? Le doute est permis. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un ballon de football lors d\'un match du championnat anglais entre Chelsea et Leicester City, le 15 octobre 2016, à Londres.
Un ballon de football lors d'un match du championnat anglais entre Chelsea et Leicester City, le 15 octobre 2016, à Londres. (JAVIER GARCIA / BACKPAGE IMAGES LTD / AFP)