Football : des scènes de chaos à Geoffroy-Guichard suite à la relégation de Saint-Etienne

Publié
Football : des scènes de chaos à Geoffroy-Guichard suite à la relégation de Saint-Etienne
Article rédigé par
L. Feuerstein, N. Perez, M. Lecointre, J-M. Nouck-Nouck, S. Alles, N. Pagnotta - France 3
France Télévisions

La saison de Ligue 1 s'est achevée, dimanche 29 mai, sur des scènes de violences suite à la relégation du club de Saint-Etienne en Ligue 2. Des supporters des Verts ont laissé exploser leur colère, donnant lieu à des scènes de chaos dans le chaudron de Geoffroy-Guichard. 

La joie des joueurs d'Auxerre (Yonne) a été de courte durée, dimanche 29 mai. Dès le coup de sifflet final, synonyme de relégation pour Saint-Etienne (Loire), des centaines de supporters en colère ont déferlé sur la pelouse du stade Geoffroy-Guichard, jetant notamment des fumigènes vers la tribune présidentielle. Les joueurs ont été exfiltrés en urgence. Le gardien bourguignon a été légèrement touché à la tête, ainsi qu'un autre footballeur. Face au chaos, les CRS ont répliqué avec des gaz lacrymogènes. 

Affrontements entre Ultras et forces de l'ordre 

Les 30 000 spectateurs ont été évacués dans le calme, pour certains, les yeux rougis. Les Ultras, eux, ont continué d'affronter les forces de l'ordre à l'extérieur du stade jusqu'à 23h. La préfecture déplore une trentaine de blessés légers. Selon un policier présent au stade, l'organisation a été défaillante. "Le déploiement des forces de l'ordre (…) n'était pas suffisant. Il fallait absolument empêcher l'accès au terrain, et non pas faire simplement un cordon de sécurité au niveau de la tribune présidentielle", estime Pierre Tholly, secrétaire régional Auvergne Rhône-Alpes du syndicat Alliance Police nationale. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.