Affaire Pierre-Charles Boudot : une nouvelle enquête ouverte contre le jockey après la découverte d'une vidéo à caractère pédopornographique

Déjà visé par une première enquête pour viol, le jockey star a été mis en examen le 12 mai après la plainte d'une deuxième jeune femme.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le jockey Pierre-Charles Boudot lors d'une course hippique à Chantilly (Oise), le 16 juin 2019. (MATTHIEU MIRVILLE / AFP)

Une enquête préliminaire a été ouverte à la suite de la découverte d'une vidéo à caractère pédo-pornographique sur un téléphone du jockey star Pierre-Charles Boudot, mis en examen pour viol la semaine dernière, a annoncé jeudi 20 mai le procureur de Senlis, Jean-Baptiste Bladier.

Déjà visé par une première enquête pour viol, Pierre-Charles Boudot a été mis en examen le 12 mai après la plainte d'une deuxième jeune femme pour des faits qu'elle situe en février, en marge d'une réunion hippique à Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes).

Son avocate évoque un "piratage de son compte Facebook"

Dans la première affaire, pour des faits qui se seraient déroulés à Deauville en août 2015, le jockey est placé sous le statut de témoin assisté.

Dans un rapport versé aux deux dossiers instruits à Senlis contre Pierre-Charles Boudot que l'AFP a pu consulter, un expert mentionne "des images à caractère sexuel ou pornographique" découvertes sur ses téléphones et note que "certaines de ces images sont susceptibles de présenter des mineurs". Ce rapport est issu de l'exploitation de trois téléphones du célèbre jockey.

Interrogée par l'AFP sur les fichiers découverts, l'avocate de Pierre-Charles Boudot, Florence Gaudillière, avait déclaré mercredi que son client venait "d'être victime d'un piratage de son compte Facebook".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Equitation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.