Le jockey Pierre-Charles Boudot, figure du hippisme, mis en examen pour viol

Pierre-Charles Boudot est également visé par une autre plainte pour viol, qu'il nie, pour des faits remontant à 2015.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le jockey Pierre-Charles Boudot s'exprime après sa victoire au Prix de l'Arc de triomphe, le 6 octobre 2019, à l'hippodrome de Longchamp, à Paris. (KARINE PERON LE OUAY / HANS LUCAS / AFP)

La star de l'équitation Pierre-Charles Boudot a été mise en examen pour viol, mercredi 12 mai, a annoncé le parquet de Senlis (Oise). Le cavalier de 28 ans, nommé jockey de l'année 2020 et vainqueur du Prix de l'Arc de triomphe en 2019, a également été placé sous le statut de témoin assisté pour "subornation de témoin à la suite d'une plainte pour viol". Un autre jockey, Pierre Bazire, a été mis en examen pour "non-dénonciation de crime" dans ce même dossier. 

Une plainte avait été enregistrée à Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes), le 19 février, pour des faits remontant au 17 février. "Ma cliente, une femme de 25 ans évoluant dans le milieu équestre à Chantilly, s'est rendue à une soirée, selon l'avocat de la plaignante. Il est fort probable qu'on lui ait fait boire ou inoculé des produits pour annihiler son consentement. Elle a des flashs, de grands trous, des moments où son corps ne répondait plus."

Des "pressions" sur la plaignante

Le parquet de Senlis avait fait état, en avril, de l'élargissement de l'enquête préliminaire à des pressions que la jeune femme aurait subies pour retirer sa plainte. Selon son avocat, elle avait retiré une première plainte après "des pressions de son entourage professionnel", avant de déposer une nouvelle plainte "à l'issue de questionnements des enquêteurs".

Récent vainqueur du Grand Prix de Saint-Cloud et du Prix de Diane, Pierre-Charles Boudot est également visé par une autre plainte pour viol, qu'il nie, pour des faits remontant à 2015. Dans ce dossier, la plaignante affirme elle aussi qu'elle a été droguée avant d'être violée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Equitation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.