Russie : scandale de dopage organisé pendant les JO de Sotchi

Une nouvelle affaire de dopage secoue le monde du sport. De lourds soupçons pèsent sur les performances des athlètes russes engagés lors des Jeux Olympiques de Sotchi en 2014.

France 2

Lors de la cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Sotchi, Vladmir exulte. Non seulement la cérémonie s'est déroulée sans accrocs, mais les équipes russes ont raflé la mise avec 33 médailles, dont 13 d'or. Il faut dire que la Russie s'est donné les moyens de ses ambitions. Jamais des JO d'hiver n'ont coûté aussi cher. Jamais non plus, le dopage n'a atteint de tels sommets. C'est du moins ce qu'affirme Grigori Rodchenkov, qui dirigeait à l'époque à Sotchi le centre d'analyses anti-dopage. Il ventait à l'époque un matériel ultra-moderne à la télévision russe. 

Trois médaillés d'or mis en cause

Réfugié depuis peu aux États-Unis, il vient de révéler au New York Times un incroyable système de triche organisée dont il fut l'un des principaux acteurs. Chaque nuit, avec la complicité des services secrets russes, il remplaçait l'urine des sportifs dopés par de l'urine propre prélevée des mois avant la compétition. Selon lui, des dizaines d'athlètes russes ont bénéficié de ce système. Il cite en particulier les membres de l'équipe de ski de fond et trois médaillés d'or, l'un en ski de fond, l'autre en bobsleigh et le troisième en skeleton.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président russe, Vladimir Poutine, discute avec le double champion olympique de bobsleigh Alexandre Zubkov, le 23 février 2014, lors de la cérémonie de clôture des JO d\'hiver de Sotchi (Russie).
Le président russe, Vladimir Poutine, discute avec le double champion olympique de bobsleigh Alexandre Zubkov, le 23 février 2014, lors de la cérémonie de clôture des JO d'hiver de Sotchi (Russie). (DAVID GOLDMAN / AFP)