VIDEO - Pourquoi les Pays-Bas sont-ils plus ouverts aux vélos que la France ?

Les Pays-Bas sont reconnus comme une nation où il fait bon être à vélo. Mais pourquoi n’en est-il pas de même en France ? 

Voir la vidéo
Brut

Aller au travail à vélo. L’idée a sûrement effleuré l’esprit de plus d’un Français alors qu’il était pris dans les embouteillages ou en cas de blocage des transports. Pourtant, seuls 3% des Français franchissent ce cap au quotidien, au contraire de nos voisins néerlandais qui sont pas moins de 23% à utiliser une bicyclette pour se rendre sur leur lieu de travail. Pire même, 60% des Français aimeraient se déplacer en vélo mais considère cette pratique comme dangereuse.

Une perception différente

 Et si le manque d’engagement des Français venait de leur perception du vélo ? Pour Stein Van Oosteren, représentant de l’ambassade des Pays-Bas, "le vélo n’est pas considéré comme un moyen de déplacement mais comme un loisir" en France.

Ainsi, si on recherche des images qui illustrent le mot "fietzer" ("cycliste" en néerlandais) dans des moteurs de recherche, on peut y voir des femmes, hommes, personnes âgées dans différentes situations du quotidien. Par contre, si on répète l’expérience en recherchant "cycliste", on trouvera des images "d’hommes en lycra, entre 30 et 40 ans, sportifs, en train de faire du vélo de course", explique l’ardent défenseur du vélo.

Un engagement du gouvernement hollandais

 Pour Stein Van Ostern, la situation des Pays-Bas serait différente parce que tout y est fait pour "donner envie aux gens de faire du vélo". En effet, depuis 45 ans, la Hollande est en train de mettre en place des pistes cyclables. "C’est une décision politique des années 70 du gouvernement des Pays-Bas, qui a considéré qu’il fallait prendre l’indépendance par rapport au pétrole", toujours selon le spécialiste.

Mais alors qu’attend la France ? Peut-être une stricte application de la loi Laure, qui date de 1996 et qui devait permettre d’aménager l’espace public pour les cyclistes. Chaque commune doit, par exemple, mettre en place un itinéraire pour les cyclistes à chaque fois qu’une route est refaite. Selon Stein Van Oosteren, pas de doute, "si cette loi était vraiment bien appliquée, aujourd’hui, nous aurions la même situation qu’aux Pays-Bas : sur chaque route, une piste cyclable où vous pouvez circuler en sécurité.".

Pourquoi les Pays-Bas sont-ils plus ouverts aux vélos que la France ?
Pourquoi les Pays-Bas sont-ils plus ouverts aux vélos que la France ? (BRUT)