Tour de France : "il faut un peu de folie" pour la descente, confie Julian Alaphilippe

Julian Alaphilippe a remporté la 16e étape du Tour de France, mardi 24 juillet. Celui qui est devenu le chouchou du public a livré ses impressions en direct sur France 2.

Après avoir remporté la 16e étape du Tour de France ce mardi 24 juillet, Julian Alaphilippe s'est confié en direct sur France 2 : "Je me fais plaisir sur ce tour ; j'avais un grand objectif d'essayer de gagner une étape. Donc, me retrouver avec deux victoires d'étape et le maillot à pois sur les épaules, c'est particulier", explique-t-il. Succès dans les Alpes, succès dans les Pyrénées, le coureur réalise des performances extraordinaires : "Je réalise petit à petit, de par l'engouement du public, sur ma première victoire, et le maillot à pois."

"La descente, je pense que j'ai un petit peu ça en moi"

Ne rien lâcher, "ça fait partie de moi", confie-t-il. Son objectif était de gagner une étape : "Je me retrouve avec deux victoires, le maillot à pois. Maintenant, on est à quelques jours de Paris, il reste encore des étapes difficiles, analyse-t-il. Chaque jour, j'ai tout donné pour essayer de défendre le maillot, parce que c'est un maillot emblématique du tour, donc je suis content de le garder encore un petit peu", reconnait le coureur : "M'être imposé aujourd'hui, c'est la cerise sur le gâteau. Je ne l'aurais jamais imaginé". Ses conseils pour les cyclistes amateurs ? "Pour monter si vite, il faut de l'entraînement. Mais la descente, je pense que j'ai un petit peu ça en moi, il faut un peu de folie, il faut prendre des risques, tout en faisant attention, la chute n'est jamais très très loin, on l'a vu avec mon coéquipier Philippe Gilbert".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Français Julian Alaphilippe, à l\'arrivée de la 16e étape du Tour de France, le 24 juillet 2018, à Bagnères-de-Luchon.
Le Français Julian Alaphilippe, à l'arrivée de la 16e étape du Tour de France, le 24 juillet 2018, à Bagnères-de-Luchon. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)