Cet article date de plus d'un an.

Tour de France : Chris Froome réfléchirait à quitter Ineos dès la mi-saison

Chris Froome visera-t-il un cinquième Tour de France avec Ineos ? Selon Cyclingnews, le Britannique réfléchit à un transfert dès la mi-saison face à la concurrence d'Egan Bernal et Geraint Thomas.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.

L'idylle entre Chris Froome et Ineos, anciennement Sky, semble de plus en plus proche de sa fin. Loin d'être assuré d'avoir le leadership sur le prochain Tour de France, malgré ses quatre succès sur la Grand Boucle, le Britannique de 34 ans songerait à quitter la formation qui l'a révélé au plus haut niveau selon Cyclingnews.

Un transfert possible cet été

En fin de contrat en décembre, Froome aurait notamment discuté avec deux équipes dont les noms n'ont pas été dévoilés. Pour 2021, mais peut-être aussi pour cette saison. En effet, en cas d'accord avec Ineos, il pourrait rejoindre sa nouvelle formation dès les deux premières semaines d'août et ainsi préparer le Tour avec une équipe dédiée à sa cause. 

Car là est l'enjeu central pour Froome. Le Britannique est persuadé de pouvoir à nouveau rivaliser avec les meilleurs, plus d'un an après sa lourde chute sur le Dauphiné, qui l'avait privée du Tour de France 2019. "Après mon accident et ma convalescence, je suis très confiant pour retrouver la victoire sur le Tour", a-t-il expliqué à Cyclingnews. "Avec quelle équipe après 2020, je ne sais pas encore." Et le report du Tour de France, de fin juin à fin août, a renforcé cette conviction.

L'hydre à trois têtes d'Ineos 

Mais entre-temps, Egan Bernal a pris les commandes du vaisseau Ineos. En jaune sur les Champs-Elysées l'an dernier, le Colombien s'est offert son premier Grand Tour à seulement 22 ans. Et il ne se voit pas rendre les rênes à son coéquipier. "Je suis jeune, avec déjà un Tour de France, et je ne me vois pas gâcher une opportunité d'en gagner un autre", a-t-il avoué à Eurosport Espana. "Me sacrifier, alors que je suis à 100%... Je ne pense pas que je le ferais, et lui non plus, ni personne.

Ajoutez à cette équation un autre vainqueur de la Grand Boucle, le Gallois Geraint Thomas, et elle se complique un peu plus. "Je ne compte pas prendre ma retraite de si tôt", a poursuivi Froome, refusant de commenter les rumeurs de départ. "L'accident m'a donné un nouveau focus et une nouvelle énergie. J'ai travaillé plus dur que jamais pour revenir là où je suis. Je ne laisserai pas ça être pour rien." Dave Brailsford, le manager d'Ineos, va devoir naviguer finement pour maintenir l'unité de son équipe. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.