Vidéo Tour d'Italie : Peter Sagan s'impose en force, Bernal et Evenepoel à la lutte... Revivez les moments forts de la dixième étape

Le sprinteur slovaque Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) a remporté, lundi, son premier succès cette année sur le Giro lors de la dixième étape. 

Article rédigé par
Hugo Lauzy - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le Slovène Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) a dominé le sprint final à Foligno pour cette dixième étape du Tour d'Italie, lundi 17 mai. (LUCA BETTINI / AFP)

Avec un profil vallonné, cette dixième étape du Tour d'Italie entre L'Aquila et Foligno (139km) a vu le sprinteur slovaque Peter Sagan lever les bras pour la première fois sur cette édition. Dans cette dernière étape avant la première journée de repos, promise aux baroudeurs et aux sprinteurs, un groupe de cinq coureurs s'est positionné dès les premiers kilomètres à l'avant de la course sans dépasser les trois minutes d'avance sur le peloton.

Une seule difficulté était répertoriée avec le Valico della Somma à moins de 40km de l'arrivée. Moment choisi par les Bora-Hansgrohe de Peter Sagan pour durcir le ton et éliminer les sprinteurs par l'arrière (Merlier, Groenewegen, Nizzolo...). L'échapée du jour est alors reprise facilement avant de disputer trente derniers kilomètres de pure folie.

Bernal et Evenepoel au sprint pour des bonifications

.

(franceinfo: sport / Eurosport Player)

Alors que le dernier sprint intermédiaire de la journée s'annonçait plutôt anodin à dix-huit kilomètres de l'arrivée du côté de Campello sul Clitunno, les deux premiers au général - Egan Bernal (Ineos-Grenadiers) et Remco Evenepoel (Deceuninck Quick-Step) - en ont décidé autrement. Lancé par le Français Rémi Cavagna, Remco Evenepoel a demandé à accélérer pour récupérer les trois secondes de bonifications. Derrière, Egan Bernal a bien anticipé, mais le Belge le contourne avant de finalement voir le coéquipier du Colombien José Narvaez Prado (Ineos-Grenadiers) passer en tête. Une débauche d'énergie plutôt inhabituelle sur un grand Tour pour aller glaner seulement une seconde pour Evenepoel (2e) sur Bernal (3e).

Peter Sagan domine le sprint en vieux briscard

Le Slovène Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) a dominé le sprint final à Foligno pour cette dixième étape du Tour d'Italie, lundi 17 mai.
.

(franceinfo: sport / Eurosport Player)

Toujours sous le contrôle des Bora-Hansgrohe, le peloton s'est avancé à toute vitesse dans les rues de Foligno pour un sprint massif, le quatrième sur ce Giro. À l'entame du dernier kilomètre et d'un virage dangereux, une chute a scindé le groupe des sprinteurs en deux. Pas de quoi impressionner le Slovaque Peter Sagan, qui du haut de ses 31 ans, a pris l'avantage dans les deux cents derniers mètres pour s'imposer d'une roue d'avance sur Fernando Gaviria (UAE-Team Emirates) et Davide Cimolai (Israel Start-Up Nation). 

Au classement général, Egan Bernal endosse pour le deuxième jour consécutif le maillot rose de leader à l'issue d'une première semaine de course mouvementée. Il devance toujours son dauphin belge Remco Evenepoel, désormais situé à 14", et le Russe Aleksandr Vlasov (Astana) à 21".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Peter Sagan

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.