Vidéo Paris-Roubaix : "On a une bonne équipe pour gagner", espère Mathieu van der Poel avant l'Enfer du Nord

Publié
À un jour du départ de Paris-Roubaix, Mathieu van der Poel se réjouit des meilleures conditions météo par rapport à l'an passé. Le Néerlandais était venu chercher la troisième place et visera la victoire demain.
Article rédigé par
France Télévisions

Mathieu van der Poel, troisième lors de la dernière édition, a soif de revanche dimanche, entre Compiègne et Roubaix.

Il est de ces noms qui seront dans toutes les bouches, dimanche 17 avril, pour la 119e édition de Paris-Roubaix. Mathieu van der Poel, coureur néérlandais de la formation Alpecin-Fenix, vient de remporter le Tour des Flandres et enchaîne les performances remarquables. Cette année, le petit-fils de Raymond Poulidor compte bien franchir la ligne en tête et aller soulever son pavé, après sa troisième place l'an passé. "VDP" s'est confié au micro de Jean-François Kerckaert à la veille de la course.

"C'est toujours très joli de faire Roubaix, sourit chaleureusement Mathieu van der Poel. Les conditions sont vraiment différentes (par rapport à l'année dernière, sous la pluie). C'est une belle course, ça va être dur mais on a une bonne équipe et on va essayer de gagner." Et force est d'avouer que le prodige néérlandais figure parmi les favoris, si ce n'est tout en haut de la pile. Il répond avec prudence : "Avec des autres aussi." Et d'ajouter : "En tout cas, Roubaix est une course où on doit avoir un peu de chance avec les crevaisons. C'est une course difficile à gagner."

"Avec un peu de soleil, c'est plus amusant"

A l'automne dernier, début octobre pour une édition décalée en raison de la pandémie, les coureurs, parmi lesquels le quadruple champion du monde de cyclocross, avaient dû faire face à des conditions dantesques qui font la renommée de l'Enfer du Nord. "Pour la technique, c'est mieux avec la pluie, esquisse cet esthète sur bicyclette. Mais j'aime mieux avec un peu de soleil, c'est plus amusant quand même." Tant mieux, car ce dimanche pascal prévoit un grand soleil, 21 degrés et peu de vent : des conditions idéales pour une course rapide... et mouvementée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.