Cet article date de plus de trois ans.

Italie : l'équipe féminine de cyclisme FDJ-Nouvelle-Aquitaine-Futuroscope se fait voler ses vélos de compétition

Les huit vélos, d'une valeur de 7 000 à 8 000 euros chacun, ont été dérobés durant la nuit de samedi à dimanche, dans le nord de l'Italie, à la veille de la course du Trofeo Binda, rapporte France Bleu Poitou lundi.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un de vélos volés, sur la page Facebook de l'équipe FDJ - Nouvelle Aquitaine - Futuroscope. (CAPTURE D'ECRAN FACEBOOK)

L'équipe féminine de cyclisme FDJ-Nouvelle-Aquitaine-Futuroscope s'est fait voler huit vélos de compétition dans la nuit du samedi 17 au dimanche 18 mars, rapporte France Bleu Poitou, lundi. Le forfait a été commis la veille de la course du Trofeo Binda, dans le nord de l'Italie, en Lombardie. 

Les policiers italiens ont très vite réagi pour tenter de récupérer les engins volés avant qu'ils ne passent la frontière. Malheureusement, "ce vol tombe à un mauvais moment, car on enchaîne sur des courses stratégiques comme les Trois Jours de la Panne en Belgique, troisième manche du World Tour", précise Stephen Delcourt.

Le staff dormait juste à côté

Les voleurs ont forcé les deux verrous du camion-atelier pour dérober les vélos valant 7 000 à 8 000 euros chacun. Ils ont ensuite enlevé les alarmes alors même que le staff dormait juste à côté. Cette façon de procéder fait dire au manager Stephen Delcourt que "les voleurs devaient être expérimentés".

Taillés pour la compétition, les vélos sont réglés au demi-millimètre près sur la physionomie de chacune des coureuses. Les Françaises ont dû courir le Trofeo Binda sur leur vélo de secours. Par solidarité, d'autres équipes, américaine et italienne entre autres, ont prêté un deuxième vélo à leurs camarades victimes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.