Mondiaux de cyclisme : la Néerlandaise Annemiek van Vleuten sacrée championne du monde sur route malgré une blessure au coude

Annoncée diminuée, la Néerlandaise de 39 ans a décroché un deuxième titre mondial. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Annemiek Van Vleuten célèbre sa victoire, samedi 24 septembre, à Wollongong, en Australie. (DIRK WAEM / BELGA MAG)

Après sa victoire sur le Tour de France, la Vuelta, et le Giro, Annemiek Van Vleuten poursuit sa razzia de titres à Wollongong, en Australie. La Néerlandaise a décroché, samedi 24 septembre, son deuxième titre de championne du monde de cyclisme sur route, après celui de 2019.

Si Annemiek van Vleuten a régné sur le cyclisme mondial cette saison, sa victoire n'en est pas moins une surprise. Il y a quelques jours, son équipe annoncait que la coureuse souffrait d'une fracture du coude suite à une chute sur la course en ligne par équipe.

Quelle arrivée ! Annemiek van Vleuten remporte le titre de championne du monde pour la deuxième fois de sa carrière (et deux titres sur le contre-la-montre) ! Touchée au coude, la Néerlandais est partie dans le final et a laissé toutes ses concurrentes sur place ! Elle devance Lotte Kopecky et Silvia Persico !

De coéquipière à vainqueure

Au départ de ces championnats du monde sur route, Annemiek van Vleuten était donc décidée à se glisser dans la peau d'une coéquipière. Le coude en vrac après une mauvaise chute, la Néerlandaise a longtemps attendu Marianne Vos, n'hésitant pas à prendre le vent pour cette dernière.

"Je n'y crois toujours pas ! J'attendais Marianne mais je me suis retrouvée seule dans le groupe. Et comme elle ne rentrait pas, je me suis dit qu'il fallait faire quelque chose. [...] Comme je ne pouvais pas sprinter avec mon coude, j'ai attaqué, c'était ma seule chance". Les sprinteuses reléguées dans sa roue au dernier kilomètre, Annemiek van Vleuten a renversé le scénario de ces championnats du monde. 

"C'était l'enfer aujourd'hui, je ne pouvais pas me mettre en danseuse. J'ai du tout faire assise, j'ai cru que mon coude allait exploser. Je n'ai pas pu courir comme j'aime le faire. Mais là, avec un coude cassé, je suis championne du monde. C'est une belle histoire ! Je n'en reviens pas", réagissait la Néerlandaise qui succède à Elisa Balsamo sous le maillot arc-en-ciel.

Septième à l'arrivée, Juliette Labous est revenue sur la course remportée par Annemiek van Vleuten ! Placée dans le final, la Française n'avait pas les jambes pour tenter un coup et aller chercher une médaille.

A 39 ans, Annemiek van Vleuten est par ailleurs devenue la championne du monde la plus âgée, hommes et femmes confondus. Première Française au classement, Juliette Labous termine septième.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mondiaux de cyclisme sur route

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.