Cet article date de plus de dix ans.

Choc de prétendants outre-Manche

Le leader Chelsea peut profiter de cette 9e journée de Premier League pour s'envoler au classement. Derrière, ses premiers poursuivants Manchester City et Arsenal, se rencontrent dans un match qui va de toute façon laisser des traces pour le reste de la saison. Après avoir accueilli le relégable Wolverhampton, Chelsea assistera avec un intérêt certain à la rencontre opposant ses principaux rivaux, lors de la 10e journée.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Craig Bellamy (Manchester City) laisse éclater sa joie (ANDREW YATES / AFP)

Opposé à la très modeste équipe de Wolverhampton, Chelsea et son armada de vedettes ne devrait avoir aucun mal à s'en sortir. Et si une septième victoire en dix journées est prévisible, l'opération sur le plan comptable pourrait être très profitable. Car le lendemain, deux des principaux adversaires des Blues se retrouvent. Manchester City accueille en effet Arsenal. A seulement deux longueurs des Blues avant le début de cette journée, le club mancunien est le mieux placé pour aller chatouiller l'équipe de Nicolas Anelka et Florent Malouda. Les Gunners quant à eux, devront impérativement éviter la défaite pour ne pas voir les deux premiers creuser l'écart.

A la hauteur d'Arsenal, Manchester United (également 14 points) joue également dimanche. Mais sur le papier, l'adversaire des hommes de Sir Alex Ferguson, Stoke City,  semble à leur portée. Le manager des Red Devils a été sûrement soulagé de pouvoir prolonger le contrat de son buteur vedette Wayne Rooney (pour cinq ans supplémentaires), que l'on disait sur le départ. Cela n'empêchera pas pour autant de mettre la pression sur MU qui verrait d'un mauvais oeil un sixième match nul.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.