Élections régionales : Bernard Tapie lance un appel pour faire barrage au Rassemblement National en PACA

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Élections régionales : Bernard Tapie lance un appel pour faire barrage au Rassemblement National en PACA
FRANCE 2
Article rédigé par
J-B.Marteau, N.Dahan, C.La Rocca, E.Noël, France 3 Provence Alpes - France 2
France Télévisions

Bernard Tapie s'est invité dans le débat des régionales. L'ancien ministre socialiste appelle, dans une interview accordée à France Télévisions, à battre le candidat Rassemblement National en Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA). 

Malgré la fatigue et la maladie, Bernard Tapie ne souhaitait pas rester silencieux. Alors que le second tour des élections régionales, dimanche 27 juin, opposera en région PACA la droite au Rassemblement National (RN) le choix de l'ancien ministre socialiste est clair : voter Renaud Muselier, ou s'abstenir. "Quand on voit la composition de la liste du Rassemblement National en PACA, on dit : 'Attendez, il y a dedan​s des éminents historiques du Front (National), et pas des moins durs'. La région ne peut pas appartenir à ceux-là", a-t-il déclaré.

Thierry Mariani compte sur le soutien des électeurs

Bernard Tapie a été candidat régional en PACA en 1992, sous les couleurs du PS, face à Jean-Marie Le Pen. "Si Le Pen est un salaud, ceux qui votent pour eux sont des salauds", lâchait-il alors depuis son pupitre. Si ce nouvel appel à faire barrage au RN a été salué sur Twitter par le candidat Les Républicains (LR), Renaud Muselier, il a été diversement apprécié par les Marseillais. "Bernard Tapie a été un excellent président de l'OM, mais comme politique, j'ai pas besoin de lui", estime un homme rencontré mercredi 23 juin, par les journalistes de France Télévisions. Thierry Mariani, directement visé, croit lui à sa victoire. "On peut gagner si les électeurs se mobilisent", estime ce dernier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bernard Tapie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.