Sports : à Paris, une opération de mécénat lancée pour rénover la plus ancienne salle de basket-ball au monde

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Au théâtre du 14, rue de Trévise à Paris, se trouve la plus ancienne salle de basket-ball au monde, conçue en 1893. Une opération de mécénat baptisée "Adopte une lame" est organisée afin de réunir les huit à dix millions d'euros nécessaires à la rénovation de son parquet. -
Sports : à Paris, une opération de mécénat lancée pour rénover la plus ancienne salle de basket-ball au monde Au théâtre du 14, rue de Trévise à Paris, se trouve la plus ancienne salle de basket-ball au monde, conçue en 1893. Une opération de mécénat baptisée "Adopte une lame" est organisée afin de réunir les huit à dix millions d'euros nécessaires à la rénovation de son parquet. - (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - A.Nys, B.Moignoux, P.Ngankam
France Télévisions
France 2
Au théâtre du 14, rue de Trévise à Paris, se trouve la plus ancienne salle de basket-ball au monde, conçue en 1893. Une opération de mécénat baptisée "Adopte une lame" est organisée afin de réunir les huit à dix millions d'euros nécessaires à la rénovation de son parquet.

Derrière le théâtre du 14, rue de Trévise (Paris, 9e), se cache la plus ancienne salle de basket-ball au monde. Ce lieu a été conçu comme un gymnase en 1893. Nous sommes alors aux prémices de ce sport. Il y a 130 ans, on joue ici au basket pour la première fois en France et en Europe. Depuis, rien n'a changé, pas même le parquet. Alors, forcément, le sol est aujourd'hui gondolé, et des travaux s'imposent pour lui redonner un coup d'éclat.

Entre huit et dix millions d'euros nécessaires

Entre huit et dix millions d'euros sont nécessaires pour la rénovation des 3 600 m2 de parquet. Tout le monde peut mettre la main à la poche à partir de 100 euros, à travers une opération de mécénat baptisée "Adopte une lame". "Nous travaillons avec les monuments historiques, qui suivent ce projet de près", indique Danuta Pieter, responsable de la philanthropie de ce théâtre. C'est un parquet rempli d'émotions pour ce gymnase vieillard. S'il n'a plus toutes ses lames, il garde néanmoins son âme.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.