Cet article date de plus de dix ans.

NBA - San Antonio, Chigaco et Orlando s'imposent, pas Boston

Avec les 27 points de Tony Parker, San Antonio a dominé Sacramento, glanant ainsi son 53e succès de la saison, ce qui lui permet de conforter sa première place. Dans le duel franco-français de la nuit, le Charlotte de Boris Diaw (5 pts) a pris le meilleur sur le Portland de Nicolas Batum (13 pts). Orlando perd face à Golden State comme Boston à Philadelphie. Malgré le 0 en attaque de Joakim Noah, Chicago a battu Atlanta et remonte au classement de la Conférence Est.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Tony Parker file au panier (MAXPPP)

San Antonio est bien le patron de la Ligue après son 53e succès de la saison. Récemment touché au mollet, Tony Parker a montré qu’il était en pleine forme. Avec 27 points (11/18 au tir, 2/2 à trois points), dont 13 points le troisième quart-temps, et 6 passes, le meneur français a été décisif.  "TP", qui devait être absent entre deux et quatre semaines selon le premier  diagnostic après s'être blessé au mollet gauche, était revenu à la surprise  générale après seulement deux matches. Depuis ce retour, il tourne à 21,6 points et 7 passes décisives de moyenne  en trois matches, soit au-dessus de ses statistiques pour la saison (17,3  points, 6,6 passes). Avec Tim Duncan (15 pts, 10 rbds) et Manu Ginobili (24 pts, 4 rebonds, 7 passes) toujours aussi inspiré, les Spurs de Gregg Popovich peuvent déjà préparer les play-offs.

En revanche, la soirée a été plus difficile au niveau personnel pour Joakim Noah, qui a joué 30 minutes mais s’est cantonné rapidement à des tâches défensives (11 rebonds et 2 passes). C’est la première qu’il n’inscrit pas de point dans une rencontre cette saison. Heureusement, Chicago porté par Derrick Rose (34 pts, 6 rebonds, 5 passes) s’est imposé contre Atlanta et remet la pression sur Boston, défait pour sa part à Philadelphie. Il s’agit de la deuxième défaite d’affilée pour les Celtics face à cet adversaire qu’ils pourraient retrouver aux play-offs. Pas moins de cinq joueurs de Philadelphie ont inscrit plus de dix points. Une défaite bizarre car Boston avait le match en main (+5) avant de rater huit tirs de suite au milieu du quatrième quart-temps.Conséquence: Chicago est 2e de la conférence est, avec désormais seulement une défaite de plus que Boston.

Orlando aura été la seule équipe à s'incliner sur son parquet face à Golden State emmené par un duo de feu Monta Ellis (39 points, 7/9 à trois points, 6 rebonds et 11 passes) et Dorell Wright (32 points). Malgré l'abattage de Jason Richardson (30 points) et la précision de Hedo Turkoglu, auteur du tir primé synonyme de prolongation à 8 secondes de la fin, Orlando a fini par s'incliner. Un faux-pas étonnant pour une équipe qui vise la finale de Conférence. Dans le duel franco-français de la soirée, Boris Diaw (5 pts, 4 rbds) a pris le meilleur sur Nicolas Batum (13 pts, 7 rbds) lors de la victoire de Charlotte sur Portland. Les deux équipes restent en lice pour  une place en play-off, même si la tâche des Bobcats, qui n'ont gagné que trois  matches sur les dix derniers disputés, s'annonce difficile.

Résultats de la nuit :
Charlotte-Portland 97-92
New Jersey-LA Clippers 102-98 ap.
Philadelphie-Boston 89-86
Toronto-Indiana 108-98
Chicago-Atlanta 94-76
Minnesota-Utah 122-101
Oklahoma City-Detroit 104-94
San Antonio-Sacramento 108-103
Orlando-Golden State 120-123 ap

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers NBA

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.