Cet article date de plus de quatre ans.

La nuit NBA au crible : Cleveland consolide son fauteuil de leader

Le champion NBA en titre Cleveland a consolidé sa première place en venant à bout de Toronto (121-117) mardi, tandis que les Lakers, vainqueurs de Brooklyn (125-118), continuent de surprendre et peuvent rêver aux play-offs.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Le match de la nuit : Cleveland - Toronto

Les Cavaliers ont été bousculés par les Toronto Raptors, mais ils ont empoché leur neuvième victoire en dix matches. Ils réalisent leur meilleure entame de saison depuis trente ans, tandis que leur star LeBron James n'a jamais débuté une saison dans sa carrière avec un tel bilan. Le triple champion NBA a frôlé le "triple double" (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) avec ses 28 points, 14 rebonds et neuf passes décisives. DeMar DeRozan est resté sous le seuil des 30 points (26 pts) pour la deuxième fois seulement cette saison, ce qui n'a pas empêché Toronto de finir fort et de tourmenter jusqu'au bout Cleveland.

Menés de sept points en début de quatrième période (91-84), les Raptors ont débordé brièvement les Cavaliers (107-101), obligeant Tyronn Lue à relancer dans la bataille Kyrie Irving et Kevin Love. Avec son "Big Three" reconstitué, Cleveland a repris l'ascendant, aidé une nouvelle fois par les paniers à trois points de Channing Frye, décisif dans le "money time". Seul Atlanta semble pour le moment en mesure de suivre le rythme de Cleveland : sans bruit, les Hawks ont déjà huit victoires à leur actif après leur succès à Miami (93-90).

Vidéo : le match Toronto-Cleveland

Le chiffre de la nuit : Sept

A l'Ouest, le pari de la jeunesse osé par les dirigeants des Lakers semble bien engagé. Sous la direction de leur entraîneur novice à ce niveau, Luke Walton, D'Angelo Russell et Julius Randle ont martyrisé les Brooklyn Nets. Le premier a fini meilleur marqueur de la rencontre avec 32 points et le second s'est offert le deuxième "triple double" de sa carrière (17 pts, 14 rbds, 10 passes). Résultat, les Lakers, qui viennent de vivre les deux pires saisons de leur histoire, sont cinquièmes avec sept victoires en douze matches. Il leur avait fallu attendre le 1er janvier 2016 la saison dernière pour atteindre ce chiffre de sept victoires.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers NBA

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.