Cet article date de plus de six ans.

Chicago : Jimmy Butler, le parcours d’un battant

Élu joueur de la semaine dans la conférence Est, Jimmy Butler (25 ans) est la révélation de cette première moitié de saison NBA. Le jeune Texan n’était pas voué à une telle réussite : adolescent, il s’était fait virer du domicile familial, planqué dans de petites équipes sans perspective d’avenir. Il est aujourd’hui, contre toute attente, le meilleur marqueur des Chicago Bulls.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Attendu comme un joueur de complément en NBA, Jimmy Butler est en passe de devenir un franchise player (NATHANIEL S. BUTLER / NBAE / GETTY IMAGES)

N’allez pas dire à Jimmy Butler qu’il est en train de devenir une star. "Je n'en suis pas une, a-t-il récemment expliqué à La nuit passée, encore, il a porté les Bulls (27 points, 9 rebonds, 4 interceptions) à Indiana. Il est peut-être en train de gagner ses galons de All-Star, joue comme un MIP (joueur ayant le plus progressé) et signera cet été, car son contrat s’achève à la fin de la saison, un nouveau bail à plusieurs dizaine de millions de dollars. L’entraîneur de Chicago, Tom Thibodeau, qui l’a choisi en 2011, n’avait jamais anticipé une telle progression. "Je pensais qu’il était capable de scorer davantage, mais jouer comme il le fait, jamais", a-t-il admis ce mardi. 

Aujourd’hui, Michelle Lambert, Jordan Leslie et tous les membres de sa famille d’adoption font le déplacement au moins une fois par mois à Chicago pour le voir jouer. Ils ont vu Butler, modeste et en retrait en dehors des parquets, prendre une nouvelle dimension balle en main. Le départ de Luol Deng, en janvier 2014, lui a conféré de nouvelles responsabilités offensives. L’adversité, il connaît : l’ailier n’a eu aucun mal à tenir ce nouveau rôle. Aujourd’hui, son profil n’est pas sans rappeler celui d’un certain Scottie Pippen, le lieutenant de Michael Jordan, virtuose mésestimé en attaque et défenseur increvable. Il a gagné en confiance et ose aujourd’hui attaquer le cercle, provoquer les fautes, prendre les shoots importants. Il a encore su déjouer les pronostics. Il est une star ; une star rare, discrète et mesurée, mais une star quand même. Qu’il le veuille ou non.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers NBA

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.