Cet article date de plus de sept ans.

L'Olympiakos n'a pas abdiqué

Tenant du titre, l'Olympiakos est en passe de renverser la tendance en quart de finale de l'Euroligue : défait lors des deux premières rencontres face au Real, le club grec a forcé ce mercredi un match 5 en venant à bout des Madrilènes (71-62).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Giorgos Printezis exulte : l'Olympiakos est encore en vie (LOUISA GOULIAMAKI / AFP)

Les basketteurs du Real Madrid ont vécu une soirée plus compliquée que leurs acolytes footballeurs. Dans l'enfer de l'arène grecque, les joueurs de Pablo Laso n'ont pas réussi à valider leur billet pour le Final Four de l'Euroleague, défaits (71-62) à l'issue d'une rencontre accrochée où les locaux n'ont fait la différence qu'en toute fin de match. Pour arracher l'ultime manche, l'Olympiakos s'est reposé sur son collectif : cinq joueurs affichent en effet dix points ou plus, dont Matthew Lojeski (13), Bryant Dunston (13) et Vassilis Spanoulis (12, plus 6 rebonds et 7 passes).

Rudy Fernandez (18 points) aura besoin de davantage de soutien, vendredi, s'il ne veut pas passer à la trappe devant son public. Le favori de la compétition est donc sous pression, tout comme le CSKA qui devra également disputer un 5e match décisif face au Panathinaïkos

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Basket

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.