Cet article date de plus d'un an.

Inflation : Renault propose des primes de 500 à 1 000 euros à l'ensemble de ses salariés

Publié
Inflation : Renault propose des primes de 500 à 1 000 euros à l'ensemble de ses salariés
Inflation : Renault propose des primes de 500 à 1 000 euros à l'ensemble de ses salariés Inflation : Renault propose des primes de 500 à 1 000 euros à l'ensemble de ses salariés
Article rédigé par France 3 - V.Frédéric, M.Perrier, C.Motte, C.Cormery, A.Zouioueche, B.de Saint Jore
France Télévisions
France 3

Face à la flambée du coût de la vie, le groupe Renault a proposé d'accorder une prime de 500 à 1 000 euros à tous ses salariés, vendredi 23 septembre.

Face à la flambée du coût de la vie, le groupe Renault a proposé une prime de 500 euros pour l'ensemble de ses salariés, intérimaires compris, vendredi 23 septembre. "C'est mieux que rien vu les temps qui courent, mais ce n'est pas suffisant", estime un salarié. À cette prime s'ajoutent 100 euros supplémentaires pour leur transport. Les employés de Renault bénéficieront également de trois mois de mutuelle gratuite et d'un bonus pour monétiser leurs RTT. Au total, cela représente jusqu'à 1 000 euros de prime.

"Le problème de fond, c'est le salaire"

Un coup de pouce qui reste ponctuel, rappelle la CGT. "Le problème de fond, c'est le salaire. C'est là où il va falloir des augmentations de salaire qui suivent réellement le coût de l'inflation, et de ce point de vue là, on est largement en retard", explique Ali Kaya, délégué CGT de Renault à Flins (Yvelines). Alors, la prime de partage de la valeur, anciennement appelée "prime Macron", serait-elle un outil pour éviter les augmentations de salaires ? Cette année, près d'une entreprise sur trois a choisi de la verser. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.